Santé – Sciences

Seuil de radon trop élevé : Limoges ferme temporairement le centre du Mas Eloi

Par Solène De Larquier, France Bleu Limousin mardi 24 janvier 2017 à 10:59

Le centre du Mas Eloi, situé à Chaptelat, ferme temporairement à cause de mesures de radon anormales
Le centre du Mas Eloi, situé à Chaptelat, ferme temporairement à cause de mesures de radon anormales - Google Streetview

La ville de Limoges décide la fermeture temporaire du Centre de loisirs du Mas Eloi après avoir effectué des mesures de radon. Les résultats indiquent des taux largement supérieurs au seuil réglementaire. Le centre devra subir des travaux et restera fermé pendant les vacances de février.

Des valeurs de radon particulièrement élevées ont été mesurées dans le centre de loisirs du Mas Eloi situé à Chaptelat, au nord de Limoges. Le seuil réglementaire de ce gaz radioactif très présent dans la région est de 400 becquerel par mètre cube (Bq/m3). Or des taux allant jusqu'à 1292 Bq/m3 ont été constatés dans le bâtiment principal et jusqu'à 2 042 Bq/m3 dans les autres bâtiments. Le château contient quant à lui jusqu'à 8187 Bq/m3 par endroits.

Le centre sera fermé pour les vacances de février

La mairie a donc décidé la fermeture temporaire du centre de loisirs habituellement ouvert aux enfants pendant les vacances scolaires. Le centre restera fermé pendant les vacances de février. La mairie assure néanmoins que les enfants inscrits seront répartis dans les points d’accueil de Landouge, Jean Montalat et Léon Blum. Le transport sera assuré par la ville.

Le centre de loisirs du Mas Eloi accueille également des classes découvertes durant l'année scolaire en partenariat avec plusieurs écoles. Celles qui pouvaient être programmées prochainement sont donc annulées.

Aucune mesure n'avait été réalisée auparavant

C'est dans le cadre de la démarche "Ville santé citoyenne" que Limoges a mené une campagne de mesures d'exposition de septembre à décembre 2016. Jusqu'à présent, aucune mesure du seuil de radon n'avait été réalisée dans ce centre selon la mairie. Pour remettre les bâtiments aux normes, la ville devra probablement effectuer des travaux dont le montant n'est pas encore chiffré.