Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : Météo France maintient 15 départements en vigilance rouge et 51 en orange
Dossier : Coronavirus Covid-19

Ski alpin : le skieur de Courchevel Alexis Pinturault a eu le coronavirus, mais a retrouvé la forme

-
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

Dans une interview publiée mercredi par le journal autrichien Kronen Zeitung, Alexis Pinturault indique avoir eu le coronavirus à la fin de l'hiver. Le skieur de Courchevel assure avoir retrouvé la forme malgré quelques petites séquelles.

Le skieur de Courchevel Alexis Pinturault a été infecté à la fin de l'hiver par le coronavirus
Le skieur de Courchevel Alexis Pinturault a été infecté à la fin de l'hiver par le coronavirus © Maxppp - Christian Bruna

Alexis Pinturault a été atteint par le coronavirus à la fin de l'hiver dernier. Le skieur de Courchevel, deuxième du classement général de la Coupe du monde de ski alpin, le révèle mercredi dans une interview au quotidien autrichien Kronen Zeitung. Il assure avoir depuis retrouvé la forme malgré quelques petites séquelles. 

"Ça n'a pas été un gros problème"

Alexis Pinturault explique que le virus ne l'a pas seulement contaminé lui, mais "toute (sa) famille. Femme, père, frère. Tous".  "Mais ça n'a pas été un gros problème. Nous l'avons parfaitement bien surmonté", ajoute le Savoyard qui durant cette période est resté à l'isolement dans l'hôtel familial de Courchevel. C'est d'ailleurs dans la station de Haute-Tarentaise, où un cluster s'est développé l'hiver dernier, qu'Alexis Pinturault pense avoir été infecté fin mars. 

Quelques petites séquelles

"Ça a commencé avec deux jours de maux de tête. Et de la fièvre, autour des 38°C" détaille dans cette interview le natif de Moutiers, qui précise également avoir perdu durant sa maladie le goût et l'odorat, autres symptômes fréquents du Covid-19. Il assure avoir encore quelques séquelles au niveau du goût, ainsi que du système nerveux "un peu endormi", mais se réjouit de n'avoir eu aucun trouble pulmonaire : "Je suis en bonne santé, c'est le plus important. Et j'ai des anticorps contre le Covid même si personne ne sait combien de temps ils sont efficaces".  

(Avec AFP)

Choix de la station

À venir dansDanssecondess