Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus et solidarité : en Côte-d'Or, une cagnotte en ligne récolte 26 475 euros pour le CHU de Dijon

-
Par , France Bleu Bourgogne

Laurent Martin dont la société Dij'anime est à l'arrêt à cause du coronavirus, a lancé une cagnotte en ligne pour financer l'achat de masques pour le CHU de Dijon. En quatre jours, plus de 26 000 euros ont été récoltés.

fabrication de masques
fabrication de masques © Maxppp - Arnaud Le Vu

264 75 euros, c'est la somme rondelette récoltée en quatre jours seulement via une cagnotte en ligne lancée sur le site Leetchi. Cette initiative, on la doit à Laurent Martin, le patron de la société d'animation et d'organisation d'événements dij'anime dont l'activité est complètement à l'arrêt depuis le début de cette crise sanitaire liée au coronavirus. Tous les salons, les mariages, les présentations de produits ont été annulés les uns après les autres. Pour se rendre utile malgré tout, Laurent Martin a eu l'idée de lancer cette cagnotte en ligne, sur un site français et fiable. Il est aujourd'hui surpris et ému du résultat. 

Une moyenne de 34 euros par personne

"On ne pensait pas avoir autant, en quatre jours surtout", explique le patron dijonnais qui remercie les plus de 784 donateurs. "On a eu des dons de deux euros à 2 000 euros, la plupart du temps anonymes et tout cet argent ira au CHU auquel on demandera des preuves de son utilisation pour rassurer les donateurs" certifie Laurent Martin encore surpris par ce rapide succès. Au départ, il était prévu que ces masques soient commandés en Chine, mais une entreprise locale en fabrique aussi. Il sera peut être plus judicieux de la faire travailler elle. La décision sera prise en concertation avec le CHU de Dijon.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu