Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Somme : à Oisemont, des vaccinations en musique pour aider les artistes

-
Par , France Bleu Picardie, France Bleu

Pour aider le monde de la culture, la Communauté de Communes Somme Sud-Ouest a décidé de faire appel à des musiciens pour égayer le centre de vaccination de Oisemont. Deux jours par semaine, des artistes viennent jouer quelques heures pour détendre les personnes vaccinées.

Deux jours par semaine, des artistes viennent jouer dans le centre de vaccination de Oisemont, dans la Somme. Un coup de pouce pour les musiciens, un moment de détente pour les vaccinés.
Deux jours par semaine, des artistes viennent jouer dans le centre de vaccination de Oisemont, dans la Somme. Un coup de pouce pour les musiciens, un moment de détente pour les vaccinés. © Radio France - Cyrille Ardaud

Il paraît que la musique adoucit les mœurs, elle pourrait bien aussi adoucir la piqûre lors de la vaccination contre le Covid-19 ! À Oisemont, dans l'ouest de la Somme, des musiciens sont invités chaque vendredi et chaque samedi depuis début avril. Une opération qui a déjà permis à une dizaine d'artistes de renouer avec un peu de public. Léandre Vaucher est violoncelliste : "je fais de la musique à destination du bien-être, pour aider les gens à se détendre, ça se prête plutôt bien à l'endroit. Le but du jeu c'est d'être en fond, de soutenir mais pas d'être trop présent."

On fait venir les artistes là où il y a le plus de monde en ce moment, c'est à dire dans les centres de vaccination (Amaury Caulier, maire de Oisemont)

Chaque jour, un artiste différent est invité à se produire sur la scène, cela permet donc une diversité d'instruments et de styles. Pour Amaury Caulier, le maire de Oisemont c'est avant tout une bonne action pour aider ces musiciens : "le monde de la culture est pleinement impacté par le Covid-19. Il y a des fonds de compensation mis en place par le gouvernement, mais les artistes ne peuvent pas exercer leur passion qui est d'être au contact du public. C'est un pied de nez ! On permet à des artistes interdits de jouer, de participer activement à la lutte contre l'épidémie."

"On permet à des artistes de participer activement à la lutte contre l'épidémie", Amaury Caulier, maire de Oisemont

Côté sanitaire tout est prévu pour limiter les risques au maximum : les artistes gardent le masque, respectent la distanciation physique et jouent en solo.  Il n'y a donc que des avantages, et même celui de déstresser ceux qui auraient un petit peu peur de la piqûre, selon l'infirmière Charlotte Grugeon : "ça peut les détendre, c'est vrai que c'est très relaxant, c'est plutôt sympa !"

Passer le temps après l'injection

Mais c'est surtout après l'injection, durant les quinze minutes d'attente obligatoires que ces quelques notes sont les plus appréciables, selon Nathalie qui vient de recevoir sa dose : "c'est étonnant mais c'est bien ! D'autant que j'aime beaucoup cet instrument. C'est mélancolique, c'est calme, c'est reposant." Même sentiment pour Olivier : "c'est toujours plus agréable pendant ce quart d'heure d'attente !  C'est un petit plus qui n'est pas négligeable, ça fait passer le temps et ça décontracte."

Pour jouer au total pendant quatre heures, chaque musicien reçoit un cachet d'environ 150 euros.

Réécoutez le reportage de France Bleu Picardie

Choix de la station

À venir dansDanssecondess