Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

SONDAGE - Reconfinement : les habitants du Grand Est plus confiants dans la gestion locale de l’épidémie

Les conditions du reconfinement, le respect des gestes barrières, la situation des hôpitaux : le baromètre des territoires Odoxa-CGI pour France Bleu et franceinfo s’intéresse ce lundi à la deuxième vague du Covid qui semble moins avoir bouleversé le quotidien des habitants du Grand Est.

Metz : des commerçants se tournent vers le "click and collect" et la vente à emporter pour continuer leur activité pendant le reconfinement.
Metz : des commerçants se tournent vers le "click and collect" et la vente à emporter pour continuer leur activité pendant le reconfinement. © Radio France - Julie Seniura

Au printemps dernier, le baromètre Odoxa-CGI* pour France Bleu et franceinfo analysait les conditions dans lesquelles le confinement était vécu par les Français. Ce lundi, il se penche sur le reconfinement et la deuxième vague du coronavirus.

Gestes barrières et situation hospitalière : le Grand Est plutôt satisfait

Distanciation sociale et gestes barrières : avez-vous le sentiment que, dans votre région, les habitants les respectent ? A la question posée par Odoxa-CGI, plus de la moitié des Français répond non, mais seulement 36% des personnes interrogées dans le Grand Est. Dans la région, on est donc moins méfiant que la moyenne des Français, surtout si l’on prend les habitants de Provence Alpes Côte d’Azur : eux sont 61% à se dire mécontents du civisme de leurs contemporains. 

Le respect de la distanciation sociale dans les régions.
Le respect de la distanciation sociale dans les régions. - Odoxa-CGI pour France Bleu et franceinfo

Le sondage s’intéresse aussi à l’état du système hospitalier : 19% seulement des habitants du Grand Est trouvent que les hôpitaux n’arrivent pas à faire face à l’épidémie, quand ils sont 48% en Auvergne Rhône Alpes ou 32% dans les Hauts-de-France. Une opinion représentative d’une deuxième vague plus tardive et moins violente dans la région, par rapport à la précédente où le Grand Est était l’un des épicentres de la crise.

Deuxième vague de Covid et état des hôpitaux.
Deuxième vague de Covid et état des hôpitaux. - Odoxa-CGI pour France Bleu et franceinfo

Au-delà du milieu hospitalier, les Français saluent le rôle des commerces locaux (à 86%), des chefs d’entreprises de leur région(70%)  voire de leurs élus locaux (61%), mais pas du gouvernement : ils sont 34% à trouver que celui-ci n’est ”pas à la hauteur de la situation”. Pourtant, les personnes sondées reconnaissent que la gestion de l’épidémie s’est bien améliorée, d‘une vague à l’autre, pour la mise à disposition des masques et des tests.

Reconfinement : on sort un peu plus

Pendant ce deuxième confinement, plus d’un tiers des habitants du Grand Est effectuent plus de sept sorties par semaine et ce sont les 25-64 ans qui ont le plus franchi la porte de leur maison ou appartement, les plus jeunes, et surtout les plus de 65 ans, étant les plus frileux. Dans la région, on sort donc plus que lors du premier confinement, où la moyenne des sorties hebdo dans le Grand Est était plutôt de 2,2.

Reconfinement : les sorties hebdomadaires par région.
Reconfinement : les sorties hebdomadaires par région. - Odoxa-CGI pour France Bleu et franceinfo

Explication : ce n’est pas tant l’envie de s’aérer qui nous pousse à sortir, mais d’abord l’achat de produits de première nécessité. Surtout, les sorties pour raisons professionnelles ont augmenté de 13 points par rapport au premier confinement (chiffre national). Moins de télétravail lors de ce deuxième confinement, alors que 17% des habitants du Grand Est le pratiquaient lors du premier.

Enfin, 8% des habitants du Grand Est ont décidé de changer de région pour ce deuxième confinement, loin des régions Hauts-de-France (13%) et Ile-de-France (14%). Au plan national, 10% des Français ont quitté leur lieu de résidence habituel, c’est quatre points de plus qu’en mars.

Le reconfinement hors de chez soi.
Le reconfinement hors de chez soi. - Odoxa-CGI pour France Bleu et franceinfo

*Enquête réalisée auprès d’un échantillon de Français interrogés par Internet du 13 au 19 novembre 2020. Echantillon de 3 003 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon est assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, niveau de diplôme et professionde l’interviewé après stratification par région et catégorie d’agglomération.

Le détail du sondage

Choix de la station

À venir dansDanssecondess