Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

"Soyez patients" dit le Préfet de la Moselle face à l'attente pour la vaccination, près de 20.000 doses reçues

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Face à l'engouement et l'attente autour du vaccin contre le coronavirus, le Préfet de la Moselle Laurent Touvet appelle à la patience. Près de 20.000 doses ont déjà été reçues dans le département et 7775 personnes vaccinées ce mardi matin.

Le Préfet de la Moselle Laurent Touvet
Le Préfet de la Moselle Laurent Touvet © Radio France - Cécile Soulé

Comme ailleurs en France, difficile en Moselle de joindre la plateforme de prise de rendez-vous pour la vaccination des plus de 75 ans. Le numéro local  - 03 87 345 345  - est saturé d'appels. Et puis tous les créneaux disponibles sont déjà pris pour les 4 prochaines semaines. Près de 20.000 doses de vaccin sont arrivées en Moselle et sont dispatchées au plus vite dans les 10 centres de vaccination du département. Tous seront ouverts ce mercredi. Et dans le Pays-Haut meurthe-et-mosellan, un 11e centre de vaccination ouvrira ce jeudi. Ce mardi matin, 7775 personnes avaient été vaccinées en Moselle.  Mais face à l'engouement désormais autour du vaccin contre le coronavirus, le Préfet de la Moselle Laurent Touvet appelle les habitants à "la patience".  

On ne peut pas aller plus vite que la production de vaccins - la directrice du centre hospitalier régional

La Moselle a reçu la semaine dernière un 1er arrivage de 4.800 doses, puis 10.000, et cette semaine encore 3.900, "mais on ne peut pas aller plus vite que la production de vaccins", tempère la directrice du centre hospitalier régional de Metz-Thionville, Marie-Odile Saillard, qui gère les stocks de vaccin. Pour aller plus vite dans la vaccination, des élus proposent d'ouvrir des centres dans leur commune, le préfet de la moselle a reçu une vingtaine de propositions, mais pour des raisons de logistique, c'est trop tôt pour dire oui explique Laurent Touvet : "Quand la conservation du vaccin sera plus simple, on pourra envisager d'ouvrir d'autres centres". 

Bientôt les médecins libéraux dans la boucle

En attendant, le préfet suggère aux maires d'organiser le transports des personnes âgées isolées dans les centres. L'agence régionale de santé recense aussi les soignants volontaires pour venir prêter main forte à l'opération de vaccination. En attendant de mettre les médecins libéraux dans la boucle. Le prefet dit non en tout cas à la proposition de l'Umih, le syndicat professionnel de l'hôtellerie-restauration, de faire de Metz une ville test pour la réouverture des bars et restaurants. "Cela ne cadre pas avec la réglementation nationale", explique le prefet.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess