Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Le plan Alerte enlèvement déclenché pour retrouver Mia, une fillette de 8 ans enlevée par trois hommes dans les Vosges
Dossier : Coronavirus Covid-19

Stéphan, victime de "Covid long" à Villeneuve-lès-Avignon : "Je n'ai retrouvé que 50% de mes capacités"

Des milliers de Français souffrent de symptômes du Covid-19 des mois après avoir attrapé le virus. C'est le cas de Stephan Weissenbacher, 47 ans, à Villeneuve-lès-Avignon (Gard). Aujourd'hui, il est en permanence fatigué et suit un traitement contre l'hypertension.

Stephan Weissenbacher, 47 ans, était en pleine forme avant le Covid
Stephan Weissenbacher, 47 ans, était en pleine forme avant le Covid © Radio France - Camille Labrousse

Le "Covid long" doit devenir une priorité pour les autorités sanitaires. C'est l'Organisation mondiale de la santé qui le réclame. En France, impossible de savoir combien de personnes souffrent de symptômes du Covid-19 sur le long terme. Une extrême fatigue, des douleurs musculaires, des pics de tension, des douleurs au ventre, des problèmes de peau, qui subsistent parfois de longs mois après que le malade a attrapé le virus. C'est le cas de Stéphan Weissenbacher, 47 ans, à Villeneuve-lès-Avignon. 

Stéphan Weissenbacher a attrapé le Covid-19 en vacances et depuis, il ne s'en sort pas. Au mois d'août, Stéphan, sa femme et leurs quatre enfants ont pris des vacances bien méritées après de longs mois de confinement dans leur appartement. Au retour, tous sont contaminés. Mais Stéphan souffre des symptômes les plus violents. "J'avais mal partout, je dormais sans arrêt, mes draps étaient trempés tellement j'avais de température, jusqu'à 40 de fièvre", raconte-t-il.  

"Le Covid m'a stoppé dans mon élan."

Six mois plus tard, la fièvre et partie mais pas la fatigue. Stephan qui n'avait jamais un rhume. Il n'est plus ce sportif, travailleur et hyperactif : "Je faisais des kilomètres sans être essoufflé. Aujourd'hui, je fais 300 mètres, je suis épuisé. Hier, j'ai fait dix heures d'avion. En règle générale, le lendemain, je suis en pleine forme. Mais ce matin, j'ai du me lever, c'était horriblement dur"

Stéphan a même dû renoncer à ses activités habituelles, comme "la marche en montagne, le parachute. Il y a des choses que j'ai complètement laissé tomber. Avant, je n'arrêtais pas de bricoler, aujourd'hui je fais la moitié de ce que je faisais d'habitude. On se pose la question de savoir quand ça va revenir à la normale. Ça fait six mois, est-ce-que ça reviendra un jour ?"

Un traitement contre les pics de tension 

Après six mois d'arrêt, Stephan s'est forcé à reprendre le travail. Il installe des machines sur des chantiers à travers toute la planète. Au cours de sa convalescence, il a fait un passage chez le professeur Raoult à Marseille. Après de nombreuses crises, le cœur qui s'emballe et une tension à 24, il est désormais sous traitement. Mais la médecine tâtonne et n'est pas capable de répondre à une question simple : "Pourquoi ?" Pour Stéphan, c'est même le plus dur à accepter : "Je me suis senti abandonné par le milieu sanitaire et médical. Parce qu'on est tout seuls, on ne sait pas quoi faire." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess