Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Santé – Sciences

Stéphane Meys espère remarcher après une opération inédite en Chine

lundi 11 mars 2019 à 2:16 Par Rafaela Biry-Vicente, France Bleu Nord

Cet habitant de Saint-Amand les Eaux, paraplégique depuis 3 ans et demi a été sélectionné avec 11 Français et Chinois pour participer à une opération qui sera une première mondiale sur la moelle épinière.

Stéphane Meys sera opéré dans la semaine du 18 au 24 mars
Stéphane Meys sera opéré dans la semaine du 18 au 24 mars © Radio France - Rafaela Biry-Vicente

Saint-Amand-les-Eaux, France

Stéphane a perdu l'usage de ses jambes à l'été 2015 après un accident à Raismes, mais très vite le directeur adjoint d'agence bancaire s'est investi à fond dans sa rééducation.

L'ancien footeux qui venait de se mettre au tennis a reconduit moins d'un an après l'accident, il a ensuite repris le travail et puis le sport. En sortant de l'hôpital il n'avait réussi à faire que 800 mètres et aujourd'hui avec son fauteuil roulant il peut parcourir jusqu'à 13/14 km quand il suit ses copains qui courent. Il a aussi repris le tennis.

Une opération et une rééducation intensive de 35h par semaine pendant 1 an

Tous les jours sur internet il regardait les recherches sur son handicap,  jusqu'au jour où il est tombé sur un appel à candidat de l'association Neurogel en marche pour l'opération en Chine.

5 autres français et 6 Chinois ont aussi été sélectionnés. Il s'agit de prélever de la graisse abdominale dans laquelle on trouve des cellules souches pour en extraire une sorte de gel qui sera ensuite transformé dans une machine puis injecté dans la plaie dans l'espoir d'une repousse des nerfs. Les tests ont fonctionné pour le moment sur les rongeurs et les chiens.

Stéphane doit être opéré dans la semaine du 18 au 24 mars, et ensuite il aura droit à une rééducation très intensive avec 35h par semaine pendant 1 an dans un ancien hôpital militaire.  Mais le quadragénaire est prêt à passer par là pour retrouver l'usage de ses jambes 

J'y vais pour marcher, tous les jours je vais me lever pour ça, mais je peux attendre aussi d'autres progrès comme régler des problèmes de vessie, récupérer des sensations, réduire des douleurs neurologiques, j'ai plein d'espoir

Sa femme va pouvoir l'épauler grâce à 170 dons de RTT de ses collègues

Pour le soutenir Stéphane peut compter notamment sur sa femme qui va l'accompagner un petit moment grâce à la solidarité de ses collègues qui lui ont offert 170 jours de RTT.

Le programme sur un an coûte 720 000 euros, mais pour le moment l'association ne peut financer que 6 à 7 mois, chaque participant a donc lancé des initiatives pour collecter des fonds. Stéphane a par exemple crée l'association Tous Debout . Vous pouvez faire un don sur la page facebook

.