Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Stocks de sang au plus bas à Nancy : un appel lancé aux donneurs et aux mairies

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Les stocks en produits sanguins n'ont jamais été aussi faibles à l'Etablissement français du Sang. L'appel aux donneurs est relayé par l'EFS de Nancy. La responsable des collectes, Maryse Morel, était l'invitée de France Bleu Lorraine ce mercredi matin.

Les collectes mobiles de sang ont beaucoup diminué en raison de l'épidémie de covid (photo d'illustration)
Les collectes mobiles de sang ont beaucoup diminué en raison de l'épidémie de covid (photo d'illustration) © Radio France - Sylvie Duchesne

Du jamais vu depuis 10 ans. Les réserves de l'Etablissement français du sang (EFS) sont au plus bas et il lance un appel "d'urgence". Appel relayé par l'EFS de Nancy par le biais de la responsable des collectes, Maryse Morel, invitée de France Bleu Lorraine ce mercredi matin.

En cause : l'épidémie de covid et l'annulation de nombreuses collectes mobiles, notamment auprès des entreprises ou des campus universitaires. "Il faut savoir que 80% de nos prélèvements de sang proviennent des collectes mobiles organisées dans les villes et villages", explique le Dr Morel. 

Il est vraiment important que les pouvoirs publics soient à nos côtés pour maintenir toute cette offre de collecte. C'est primordial - Maryse Morel

L'appel est donc lancé auprès des donneurs mais aussi des mairies pour qu'elles continent d'accueillir des collectes dans leurs salles. "On prend bien sûr toutes les mesures de précaution pour éviter le risque de transmission du virus", ajoute Maryse Morel, "port du masque obligatoire pour tout le monde, donneurs, bénévoles, équipes. Il y a de la solution hydroalcoolique donc tout est mis en place et il est important de continuer à prélever sur tous les lieux de collecte."

L'EFS du Grand Est dispose actuellement d'un stock de 9 000 poches de globules rouges. Il en faudrait 12 à 13 000.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess