Santé – Sciences

Stocks de sang en baisse : la Mayenne recherche des donneurs

Par Claudia Calmel, France Bleu Mayenne vendredi 20 janvier 2017 à 11:00

Carole a donné son sang pour la première fois. Maryse, infirmère à l'EFS de Laval l'accompagne
Carole a donné son sang pour la première fois. Maryse, infirmère à l'EFS de Laval l'accompagne © Radio France - Claudia Calmel

Allez, on se relève les manches ! C’est un peu le message du moment à l’Établissement français du sang. Les stocks sont bas en ce début d'année. Et la vague de froid n'y est pas pour rien.

Vous êtes peut-être tombés sur les spots de promotion qui tournent à la radio ces derniers temps. Les stocks de produits sanguins sont bas en ce début d’année. C’est assez classique après les vacances de Noël. Mais les épidémies saisonnières amplifient le phénomène selon le Docteur Louis Lafont qui s'occupe de la collecte à l’antenne lavalloise de l’Établissement français du sang : « En ce moment, on a des épidémies de grippe, de gastro-entérite. Et quand les gens sont malades, ils ne viennent pas donner leur sang. Ça peut faire baisser le nombre de dons de 10 à 20%, donc on préfère anticiper. »

Carole a entendu l'appel lancé par l’Établissement français du sang à la radio. Elle est donc venue donner pour la première fois : « Là, je lis d’abord tous les documents qu’on m’a donnés. Après, je vais avoir un entretien avec le médecin et puis on pourra passer au prélèvement. Tout se passe bien, je suis zen ! »

Jacky, lui, a fini son prélèvement. Ce donneur régulier tente de de convaincre ses proches d'en faire de même : « Tout le monde peut en avoir besoin : on peut tous avoir un accident de la route et être blessés. C’est pas seulement pour les gens qui sont très malades. »

Depuis le début de la campagne de promotion, l'antenne lavalloise de l’EFS voit arriver chaque jour de nouveaux donneurs. C’est bien mais Emmanuel, le chargé d'accueil, aimerait voir encore plus de donneurs réguliers : « C’est très bien d’avoir des donneurs spontanés, il nous en faut. Mais c’est encore mieux quand ils reviennent ! »

Chaque jour, il faut 60 dons en Mayenne (dont 8 de plasma) pour répondre aux besoins des patients.