Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Strasbourg : 4 plaintes déposées par des patients brûlés dans un laboratoire strasbourgeois

lundi 8 octobre 2018 à 19:23 Par Wyloen Munhoz-Boillot, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu

Une dizaine de personnes ont été blessées après avoir réalisé une prise de sang dans un laboratoire strasbourgeois. Une enquête judiciaire a été ouverte.

Au total, une dizaine de personnes ont été blessées après avoir réalisé une prise de sang dans un laboratoire strasbourgeois.
Au total, une dizaine de personnes ont été blessées après avoir réalisé une prise de sang dans un laboratoire strasbourgeois. © Radio France - Wyloën Munhoz-Boillot

Strasbourg, France

Une enquête judiciaire a été ouverte après des plaintes déposées par quatre patients brûlés dans le laboratoire de la Gravière, dans le quartier de Neudorf à Strasbourg. 

Samedi 6 octobre, une dizaine de personnes ayant réalisé une prise de sang dans ce laboratoire se sont présentées avec des blessures. Elles ont été prises en charge par le service d'urgence de l'hôpital de Strasbourg. Certaines présentaient des brûlures au troisième degré et ont subi des excisions chirurgicales.

De la soude à la place de l'alcool dans le produit désinfectant

Selon Pascal Wittersheim, responsable du laboratoire incriminé, c'est la solution antiseptique qui est en cause. "Les investigations sont en cours, mais on s'oriente vers une substitution de l'alcool par de la soude dans le produit qui a servi à la désinfection des bras des patients", explique-t-il. 

On n'a jamais eu de problème

Un incident qui étonne les habitués de l'établissement, comme Vinit et sa femme : "Ma femme est enceinte, donc a fait tous nos tests ici et on n'a jamais eu de problème. En plus, le personnel est très professionnel et très gentil, donc ça nous étonne."

Erreur humaine ou sabotage ? Les résultats de l'enquête le diront. En attendant, le laboratoire reste ouvert et affirme avoir fait le nécessaire pour garantir la sécurité et la santé des patients.