Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Université de Strasbourg : 60.000 moustiques à l'étude à l'insectarium

lundi 1 octobre 2018 à 17:33 Par Céline Rousseau et Olivier Vogel, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu

L'université de Strasbourg est désormais dotée d'un insectarium. Le bâtiment, extension de l'institut de biologie moléculaire et cellulaire, a été inauguré lundi. Les chercheurs travaillent sur les maladies transmises par le moustique.

A l'insectarium à Strasbourg, les chercheurs étudient le comportement des moustiques
A l'insectarium à Strasbourg, les chercheurs étudient le comportement des moustiques © Radio France - Olivier Vogel

Strasbourg, France

L'institut de biologie moléculaire et cellulaire (IBMC) a inauguré lundi à Strasbourg sa nouvelle unité de recherche : l'insectarium. L'établissement est destiné à l'étude et la compréhension des maladies transmises par le moustique comme le paludisme, la dengue ou le virus Zika. A l'échelle mondiale, ces maladies provoquent 750.000 décès par an.

L'insectarium va permettre de travailler sur les moustiques infectés pour comprendre comment ils interagissent et pour tester de nouveaux moyens de lutter contre les maladies qu'ils peuvent transmettre à l'homme.

Des larves et des nymphes de moustiques. - Radio France
Des larves et des nymphes de moustiques. © Radio France - Olivier Vogel

L'insectarium de Strasbourg est le troisième d'Europe. Il est financé par l'Etat et le CNRS pour 6 millions d'euros. L'IBMC héberge trois unités du CNRS et regroupe plus de 230 scientifiques, dont Jules Hoffmann, prix Nobel 2011 de médecine et de physiologie.   

Les salles dans lesquelles les moustiques se reproduisent. - Radio France
Les salles dans lesquelles les moustiques se reproduisent. © Radio France - Olivier Vogel
Des milliers de moustiques sont stockés dans l'insectarium. - Radio France
Des milliers de moustiques sont stockés dans l'insectarium. © Radio France - Olivier Vogel