Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Strasbourg : au Neuhof, un jardin partagé pour cultiver les légumes et la santé

dimanche 22 avril 2018 à 20:46 Par Soizic Bour, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

Le premier jardin-santé du Neuhof vient d'ouvrir ses portes la semaine dernière. L'objectif : lutter contre le surpoids et l’obésité des enfants, en leur apprenant à jardiner.

Les enfants qui font partie du dispositif PRECOSS pourront récolter leurs propres légumes.
Les enfants qui font partie du dispositif PRECOSS pourront récolter leurs propres légumes. © Radio France - Soizic Bour

Neuhof, Strasbourg, France

Cultiver son jardin...et sa santé. C'est le mot d'ordre du premier jardin santé du Neuhof au Nord de Strasbourg, qui vient d'ouvrir ses portes la semaine dernière, juste au pied des barres d'immeubles

Dans le cadre du dispositif PRECCOSS

Un nouvel espace de jardinage partagé, mis en place dans le cadre du dispositif PRECCOSS (prise en charge des enfants obèses ou en surpoids à Strasbourg), pour amener les enfants suivis à sortir de chez eux, jardiner, leur faire prendre goût aux légumes et fruits frais tout en les sensibilisant sur l'importance d'avoir une alimentation variée et équilibrée

Joséphine Colle, diététicienne au programme PRECCOSS : "Les enfants peuvent rester avec nous pendant 3 ans"

Lutte contre l'obésité et la sédentarité

Le programme Preccoss existe depuis 2014. Il a d'abord été expérimenté dans trois quartiers de Strasbourg (Neuhof, Hautepierre et Cité de l'Ill), puis étendu à toute la ville en 2016. "L'objectif du jardin, c'est d'associer alimentation et lutte contre la sédentarité. Alimentation parce qu'on va faire pousser ses légumes, on peut voir à quoi ils ressemblent, les récolter, les cuisiner ensuite, et lutte contre la sédentarité parce que ça offre aux enfants un endroit pour prendre l'air, être en famille et être en dehors de chez eux", explique Joséphine Colle. 

Joséphine Colle, la diététicienne du programme PRECCOSS. - Radio France
Joséphine Colle, la diététicienne du programme PRECCOSS. © Radio France - Soizic Bour

Au menu des plantations : du chou, de la laitue, des petits pois, des fraisiers, des poireaux et des herbes aromatiques. 

Tout le monde a mis la main à la pâte pour planter. - Radio France
Tout le monde a mis la main à la pâte pour planter. © Radio France - Soizic Bour

4 structures exploitantes

En tout 4 structures se partagent l'exploitation du jardin : PRECCOSS, le centre-socio culturel du quartier, la maison urbaine de santé du Neuhof et l'Association migration solidarité et échanges pour le développement (Amsed), qui permettra notamment à des femmes migrantes de venir chaque semaine au jardin dans une idée d'insertion et d'agriculture urbaine.  

Le jardin-santé du Neuhof est situé au pied des immeubles. - Radio France
Le jardin-santé du Neuhof est situé au pied des immeubles. © Radio France - Soizic Bour

Le reportage au jardin-santé du Neuhof.

L'Alsace est la 3è région française la plus touchée par l'obésité enfantine, à Strasbourg en 2016, plus de 15 % des enfants de 5-6 ans étaient en surpoids, un chiffre qui grimpe à 23 % chez les enfants de 8 ans.