Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Strasbourg, des médecins demandent l'arrêt des centrales biomasse "plus toxiques que le diesel"

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu

Le collectif de médecins "Strasbourg Respire" demande l'arrêt des centrales biomasse qui produisent chaleur et électricité à partir de bois. Elles seraient, selon le collectif, à l'origine des polluants de l'air les plus toxiques, particules fines et gaz cancérigènes.

Le centrale biomasse dans le quartier du Port du Rhin
Le centrale biomasse dans le quartier du Port du Rhin © Maxppp - Jean-Marc Loos / L'Alsace

L'appel du collectif Strasbourg Respire, signé par une cinquantaine de médecins, d'associations et de citoyens, bouscule les idées reçues, car le combustible bois est officiellement présenté comme l'un des atouts de la transition énergétique. Les centrales biomasse permettent de produire de la chaleur et de l'électricité. Et pourtant, le collectif affirme que leurs fumées sont encore plus toxiques que celles du diesel ou du charbon. 

"Le bois est ce qu'il y a de plus toxique en terme de particules fines et de gaz et notamment les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP)", explique le docteur Thomas Bourdrel, porte-parole de ce collectif de professionnels de santé strasbourgeois, "il n'y a pas plus nocif que ça, c'est cancérigène, ça a beaucoup d'effets extrêmement graves, même à petite dose".

Il n'est pas normal d'avoir recours à l'énergie qui est la plus polluante

Le médecin rappelle le contexte de Strasbourg : une ville implantée dans une cuvette très sensible aux émissions de polluants, avec une importante pollution de fond et un air qui n'est pas conforme aux normes européennes. "Dans ce cas de figure il n'est pas normal d'avoir recours à l'énergie qui est la plus polluante" alerte Thomas Bourdrel.

Un arrêt immédiat mais pas de démantèlement 

Le collectif Strasbourg Respire réclame l'arrêt immédiat de ces centrales, notamment celle qui est gérée par Électricité de Strasbourg dans le quartier du Port du Rhin où elle a été mise en service en 2016. 

"Il n'y a pas besoin de les démanteler", tempère Thomas Bourdrel, "ce sont des centrales qui sont prévues normalement pour fonctionner avec d'autres carburants, notamment du gaz ou du biogaz". Pour le collectif il y a urgence d'autant que ces projets de centrales biomasse sont "encouragés un peu partout en France et en Europe".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess