Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Suppression de postes, suppression de lits, vente de Cimiez ? Le directeur du CHU de Nice répond aux inquiétudes

-
Par , France Bleu Azur

Le CHU est très endetté. On parle de plusieurs centaines de postes et de lits supprimés. Le directeur du CHU de Nice répond aux interrogations.

Charles Guepratte
Charles Guepratte © Radio France - Sébastien Germain

Nice, France

Le directeur du CHU Charles Guepratte est en poste depuis le mois de septembre. Il était notre invité à 7h50 ce mercredi sur France bLeu Azur.

"Pasteur 2 est indispensable"

Charles Guepratte nous explique pourquoi le CHU est endetté à hauteur de 400 millions d'euros : "Cette dette c'est pour Pasteur 2. Je crois que le 14 juillet on a compris pourquoi il fallait moderniser Pasteur. A chaque fois qu'on investit 1 euros il faut emprunter 1 euros. On ne se désendette pas. Il faut finaliser la phase 2 de Pasteur 2. Tant qu'on est pas passé devant Bercy en juillet on ne peut pas valider la construction de Pasteur 2."

Les suppressions de postes

Pour économiser, le CHU va devoir réduire ses coûts : "Il y a plusieurs dizaines de postes qui vont être supprimés. On peut aller jusqu'à plus de 200 postes. Des décisions seront prises au mois de juillet ou nous présenterons notre plan pour les 5 ans à venir. Les patients nous demandent de développer l'ambulatoire. Ils veulent entrer le matin et sortir le soir donc il faut qu'on s'adapte. On trouve cette méthode un peu partout en Europe."

Cimiez est vétuste

Charles Guepratte nous a également parlé de l'avenir de l'’hôpital de Cimiez : "Il est vétuste. Les niçois méritent mieux. Aucune décision n'a été prise concernant des regroupements. Je ne sait pas encore si nous pourrions vendre Cimiez. L'idée est plutôt de moderniser Cimiez."

Le directeur prend position sur la polémique des médailles

Le syndicat FO déplore depuis plusieurs semaines que seuls certains agents du CHU vont recevoir une médaille pour l'intervention des secours le soir de l'attentat. Pour le directeur du CHU : "Le CHU mérite une médaille unique pour son travail le soir du 14 juillet."

L'invité

Choix de la station

France Bleu