Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tardigrade : peut-il sauver l'humanité ?

-
Par , , France Bleu

Le tardigrade est une bestiole presque indestructible et qui semble pouvoir partager ses caractéristiques avec l'Homme. Découvrons ensemble ce drôle d'animal.

Dans Minute Papillon !, on découvre avec Sidonie Bonnec une créature aux facultés incroyables. Didier van Cauwelaert est écrivain et auteur du livre Le pouvoir des animaux. Il nous dévoile les super-pouvoirs du tardigrade.

Un animal indestructible

Le tardigrade cumule à lui seul de nombreuses qualités surprenantes. 

Lorsque son environnement ne lui convient pas, le tardigrade à la faculté d'entrer dans une hibernation particulière. Il se vide à 99% de son eau et sécrète un sucre antigel. Il peut rester dans cet état plusieurs milliers d'années. Des glaciologues ont, par exemple, fait revenir à la vie des tardigrades vieux de 130.000 ans.

Malgré sa taille d'un millimètre seulement, un tardigrade supporte particulièrement bien les fortes pressions.

Il résiste également aux températures extrêmes et supporte une chaleur de 300°C aussi bien que le "zéro absolu", soit une température de -273,15°C. 

Les radiations ne l'incommodent pas non plus. Si l'être humain meurt lorsqu'il est exposé à une dose de 500 rads, le tardigrade résiste pour sa part à des concentrations allant jusqu'à 570 000 rads.

Enfin, un tardigrade peut survivre dans le vide sidéral. Il peut même régénérer son ADN si celui-ci a été dégradé, notamment par des rayons solaires. 

Chacune de ces facultés est extraordinaire à elle seule. Les retrouver concentrées dans un seul et même animal est un petit miracle dont la nature a le secret.

Une protéine pour nous sauver tous

Les chercheurs ont identifié une protéine que le tardigrade utilise pour se régénérer. Elle s'appelle la DSUP.

Des protocoles scientifiques ont démontré que cette protéine serait compatible avec notre génome. Si on insère cette protéine dans une cellule humaine, la résistance aux radiations de ladite cellule devient proche de celle du tardigrade.

De là à imaginer que l'animal pourrait partager ses facultés avec nous, il n'y a qu'un pas. Cette drôle de bestiole pourrait être une des clés d'une prochaine évolution humaine.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess