Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Télémédecine : les personnes obèses de la Nièvre pourront être suivies par un chirurgien de Sens

-
Par , France Bleu Auxerre

Le nord de l'Yonne confirme sa spécialisation dans le domaine de la lutte contre l'obésité. La clinique Paul Picquet à Sens va mettre en place des consultations de télémédecine à compter du 5 juin. Elles s'adresseront dans un premier temps aux patients habitant la Nièvre.

Le chirurgien viscéral Roberto Arienzo dans la salle de téléconsultation de la clinique Paul Picquet de Sens (Yonne)
Le chirurgien viscéral Roberto Arienzo dans la salle de téléconsultation de la clinique Paul Picquet de Sens (Yonne) © Radio France - Renaud Candelier

Sens, France

Le département de la Nièvre est l'un des plus touchés en France par la désertification médicale et il ne compte aucun service de chirurgie de l'obésité. Or l'obésité est une pathologie chronique qui nécessite en cas de chirurgie, un suivi à vie.

Le médecin à Sens, le patient à Nevers

Au rez-de-chaussée de la clinique Paul Picquet de Sens (Yonne), se trouve désormais une salle aux murs blancs, consacrée à la téléconsultation. Derrière l'ordinateur, un médecin, à l'autre bout à Nevers, se trouve le patient accompagné d'un soignant comme Xavier Buccholtz, médecin nutritionniste : "il peut s'agir d'une consultation dont la principale finalité est un examen clinique. Le patient peut se trouve soit debout, soit assis, soit allongé dans certains cas." 

Aucun chirurgien bariatrique dans la Nièvre

A Nevers, les téléconsultations se passent à la maison de l'obésité où interviennent des professions paramédicales, mais il y a un manque explique Roberto Arienzo, chirurgien viscéral à Sens : "actuellement dans la Nièvre il n'y a aucun chirurgien pour opérer ou suivre un patient. L'obésité est une pathologie chronique qui nécessite en cas de chirurgie, un suivi à vie."

Un réseau sécurisé pour protéger les données personnelles

Cette téléconsultation a demandé 16.000 euros d'investissement dans du matériel. Notamment un réseau sécurisé pour garantir une protection  données. Il est encore trop tôt pour des consultations à domicile précise Xavier Buccholtz : "pour les patients qui habitent dans les zone isolées, il faut la qualité de la couverture numérique plus la sécurisation de la ligne. Donc si ces conditions étaient remplies, il est évident que la télémédecine pourrait s'adresser à un plus large public." 

Le paiement de la consultation en tiers payant

Pour ces consultations de télémédecine le règlement se fait uniquement en tiers payant via la carte vitale. Les ordonnances, pour le patient, elles, sont bien en papier.