Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Télés, tablettes et jeux vidéos provoqueraient un vieillissement prématuré du cerveau des enfants

-
Par , France Bleu

Le cerveau des enfants qui passent beaucoup de temps sur les écrans apparaît modifié, selon les résultats préliminaires d'une étude ambitieuse menée par les Instituts nationaux américains de la santé (NIH) et révélés, ce lundi, par la chaîne américaine CBS.

Le cerveau des enfants abusant des écrans semble modifié, selon une étude américaine.
Le cerveau des enfants abusant des écrans semble modifié, selon une étude américaine. © Maxppp - Patrick Lefevre

Les écrans provoqueraient un vieillissement prématuré du cerveau selon les premiers résultats d'une étude américaine révélée ce lundi par CBS. Il s'agit de la plus grande étude jamais réalisée sur l’effet des écrans sur les cerveaux des enfants et adolescents. À terme, 11.000 enfants vont être suivis pendant une décennie. Cette enquête des Instituts nationaux américains de la santé (NIH) coûtera 300 millions de dollars

L'excès d'écran amincit le cortex, signe d'un vieillissement prématuré

Les scientifiques ont déjà fait passer des IRM à 4.500 enfants (sur les 11.000 de l'étude). Ils constatent un amincissement prématuré du cortex. C'est la couche la plus externe du cerveau qui traite les informations provenant des cinq sens. la vue, l'ouïe, l'odorat, le goût et le toucher.   

Cette particularité s'observe chez les enfants de 9 et 10 ans qui passent plus de 7 heures par jour devant leur écran explique une responsable de cette étude, le docteur Gaya Dowling, au magazine d'information "60 Minutes".

On ne sait pas si "c'est une mauvaise chose"

L'amenuisement du cortex "est considéré comme un processus de vieillissement", ajoute la scientifique, soulignant qu'il n'était pas certain que ce processus soit néfaste. "Nous ne savons pas si c'est causé par le temps passé devant les écrans. Nous ne savons pas encore si c'est une mauvaise chose."   

Il faudra du temps, suivre l’évolution de ces enfants, à l’adolescence, dans l’entrée à l’âge adulte, pour voir si ça a un effet durable sur le cerveau.

Les smartphones rendent nos enfants accros 

Les chercheurs font aussi passer des IRM à des adolescents pendant qu’ils déroulent leur compte Instagram, pour étudier l’effet sur leur cerveau de la stimulation. Selon le Dr Kara Bagot, une autre scientifique interviewée par CBS, le smartphone peut avoir un effet addictif car le temps passé devant un écran stimule le dégagement de dopamine, l'hormone du plaisir. "Il y a donc plus de chance qu'on agisse impulsivement et qu'on utilise les réseaux sociaux de façon compulsive que, par exemple, s'occuper de soi", explique le Dr Kara Bagot.

Choix de la station

France Bleu