Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé - Sciences

Téléthon 2019 : les dons en baisse dans nos départements

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Malgré le bon score au niveau national (74,6 millions d'euros, en hausse par rapport à l'an dernier), les promesses de dons sont en baisse dans nos quatre départements : 376 600 euros, contre 430 000 l'an passé.

Le montant des promesses de dons est en baisse dans l'Allier, le Puy-de-Dôme, le Cantal et la Haute-Loire
Le montant des promesses de dons est en baisse dans l'Allier, le Puy-de-Dôme, le Cantal et la Haute-Loire © Maxppp - Julio PELAEZ

Auvergne, France

Ce sont sûrement le week-end et les trente heures de direct les plus attendues de décembre : ceux du Téléthon. Cette édition 2019 a mobilisé des milliers de bénévoles, 20.000 animations sportives ou conviviales organisées dans 12.500 communes pour collecter des fonds pour la recherche sur les maladies génétiques.

Le marathon télévisuel et téléphonique s'est achevé samedi à minuit sur une bonne note au niveau national : 74,6 millions d'euros de promesses de dons. "On a parlé des victoires dans le Téléthon, et la population l'a retenu. Mais on a aussi parlé d'urgence, avec des témoignages marquants. Mais plus on sera nombreux, plus on accélérera sur le chemin des victoires, et plus on soutiendra des programmes de recherche qui, demain, aboutiront à des traitements", souhaite la présidente de l'AFM-Téléthon, Laurence Thiennot-Herment.

Une hausse sensible par rapport à l'année dernière (69 millions), qui avait été marquée par le lancement du mouvement des gilets jaunes. "Les chiffres sont satisfaisants, on revient à des bons niveaux. Depuis déjà deux ou trois ans, il y a des avancées dans la recherche. Cela motive les gens à faire un don", estime Claude Bertrand, coordinateur du centre d'appel Lion's Club de Clermont-Ferrand. 

On avait des promesses et des espoirs, désormais on a des avancées et des témoignages de gens qui vivent mieux - Claude Bertrand, coordinateur du centre d'appel Lion's Club de Clermont-Ferrand

Cette année, malgré la mobilisation contre la réforme des retraites, les Français se sont montrés encore plus généreux, signe que cet événement reste incontournable dans leur fin d'année. "L'engouement est fort, intergénérationnel, on sent que les gens sont interpellés. Ils ont envie de participer à cette fête commune à tous", complète Claude Bertrand. Le centre de Clermont (parmi les 21 Lion's Club d'Auvergne), qui officiait pour l'Auvergne mais aussi pour une partie de la façade ouest de la France (il a aussi reçu des appels venant de La Réunion), a ainsi récolté 496 277 euros. Une baisse par rapport à l'an passé (560 000 euros), mais qui s'explique aussi par le nombre réduit de lignes téléphoniques (28 lignes, contre 56 l'année dernière)

Les promesses de dons en baisse dans nos quatre départements auvergnats

Mais en Auvergne, les promesses de dons sont en baisse dans tous les départements (Allier, Cantal, Haute-Loire et Puy-de-Dôme). Ainsi, à minuit hier, 376 600 euros avaient été récoltés, loin des 430 000 euros de l'an dernier (185 000 euros dans le Puy-de-Dôme, 66 000 euros en Haute-Loire, 46 200 euros dans le Cantal, et 79 400 euros dans l'Allier).

Néanmoins, les Auvergnats ne se sont pas ménagés. Il y a eu pléthore d'animations pour mobiliser autour de cet événement, notamment dans le Pays de Combronde (22 communes concernées) : Jérôme Gallo, le speaker de l'ASM et du stade Marcel-Michelin, a animé la soirée, et le rugbyman clermontois Judicaël Cancoriet a fait une apparition. Au total, 150 700 euros ont été récoltés.

C'est aussi à Combronde que sont arrivés 15 coureurs, partis le mardi dans la nuit de Péronne (Somme) et qui sont arrivés hier soir. Leur course caritative a permis de récolter plus de 45000 euros.

A Billom également, ville de la petite Lucile, touchée par une amyotrophie spinale, la fête fut belle. Evénement marquant, le retour de Jean Vieira, ce cycliste parti faire le tour de France à vélo au profit du Téléthon.

Rassurez-vous toutefois : si ce n'est pas déjà fait, il reste possible de faire un don sur le site internet du Téléthon ou au téléphone, au 36 37. Les dons sont déductibles des impôts à 66%. L'acteur Jean-Paul Rouve, parrain de cette édition, l'a annoncé : "Continuez à donner, je veux me réveiller aujourd'hui avec les 75 millions dépassés, et largement !". Gageons que d'ici le 31 décembre, cela devrait être fait : les organisateurs espèrent dépasser les 85,8 millions de l'an dernier, mais aussi les 89 millions d'il y a deux ans

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu