Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé - Sciences

Téléthon : plongée dans les laboratoires de recherche

-
Par , France Bleu La Rochelle

Depuis 1987, le Téléthon c'est le marathon de la solidarité sur les chaînes de France-Télévision, avec des rendez-vous un peu partout en France, relayés par France Bleu. Mais à quoi tout cet argent sert-il ? Nous avons pu visiter deux laboratoires du Téléthon en région parisienne.

Le thème du Téléthon cette année : "Multiplions les victoires"
Le thème du Téléthon cette année : "Multiplions les victoires" © Corbis - Pierre MARSAT

Évry, France

Le Génépôle à Evry, créé par l'AFM il y a plus de vingt ans avec l'argent collecté lors des éditions successives du Téléthon, c'est une ville dans la ville. Les labos de recherche côtoient les entreprises de biotechnologies. C'est là qu'est installé le plus grand laboratoire français dédié aux cellules souches, l'I-STEM, institut pour le traitement et l'étude des maladies monogéniques.

Le laboratoire I-Stem des cellules souches - Radio France
Le laboratoire I-Stem des cellules souches © Radio France - Pierre MARSAT

Si on prend l'image d'un vélo, quand une roue est abîmée il faut changer la roue : c'est la thérapie cellulaire. Si la roue est seulement crevée, on met une rustine, c'est la thérapie génique, qui vient de vivre un moment historique avec l'arrivée du premier médicament pour une maladie neuromusculaire. 

La présidente de l'AFM-Téléthon, Laurence Thiennot-Herment - Radio France
La présidente de l'AFM-Téléthon, Laurence Thiennot-Herment © Radio France - Pierre MARSAT

La thérapie cellulaire vient de connaître également une révolution : ça se passe dans un autre labo, financé par le Téléthon, en plein Paris cette fois, l'Institut de la vision. Après 10 ans de travail, les équipes de l'I-Stem et de l'hôpital des Quinze-Vingt viennent de mettre au point un patch à partir de cellules souches pour traiter des rétinites pigmentaires. C'est un patch de la taille d'une carte SIM. 

Le patch de cellules souches mis au point par l'Institut de la vision - Aucun(e)
Le patch de cellules souches mis au point par l'Institut de la vision - I-STEM AFM Téléthon

Deux patchs de ce type ont été implantés au mois de septembre sur des patients souffrant de rétinites pigmentaires. C'est une première mondiale. Les essais cliniques vont se poursuivre à partir de janvier, sur une douzaine de patients au total.

L'équipe de chercheurs qui a mis au point le patch de cellules souches - Radio France
L'équipe de chercheurs qui a mis au point le patch de cellules souches © Radio France - Pierre MARSAT

Plus de 700 millions de patients dans le monde sont concernés par la basse vision : rétinite pigmentaire, déficience maculaire liée à l'âge, glaucome ou cataracte. Chaque implantation coûte 150 000 euros, financés par l'AFM-Téléthon.

Une chercheuse de l'I-STEM - Radio France
Une chercheuse de l'I-STEM © Radio France - Pierre MARSAT

Reportage dans les labos du Téléthon

Interview de Christelle Monville, chercheuse à l'I-STEM, à l'origine du patch rétinien

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu