Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

TÉMOIGNAGE - "À cause du Covid-19, j'ai dû me battre pour soigner mon cancer"

-
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

En cette journée mondiale de lutte contre le cancer, France Bleu Pays de Savoie donne la parole à Céline. Les médecins ont diagnostiqué à cette mère de famille âgée de 41 ans et habitant Le-Bourget-du-Lac, un cancer du sein au printemps 2020.

Céline, savoyarde de 41 ans s'est battue contre un cancer du sein en pleine pandémie de Covid-19.
Céline, savoyarde de 41 ans s'est battue contre un cancer du sein en pleine pandémie de Covid-19. © Radio France - Valentine Letesse

Diagnostiquée au printemps 2020, Céline a dû se battre contre un cancer du sein tout au long de la pandémie de Covid-19. En cette journée mondiale de lutte contre le cancer, cette savoyarde de 41 ans raconte comment au milieu du chaos des hôpitaux, elle s'est battue pour accéder à sa chimiothérapie, être prise en charge à temps. 

"J'ai vraiment dû me battre pour accéder à ma chimio rapidement." - Céline, en rémission d'un cancer du sein

En Avril 2020, Céline commence son combat contre le cancer seule. "À cette époque là, on ne peut se déplacer que seul. J'ai donc dû me rendre seule à ce premier rendez-vous avec l'oncologue, un moment très important émotionnellement parlant. J'aurais aimé être accompagnée de mon mari" témoigne la savoyarde. Courageuse et volontaire, la maman de 41 ans détermine avec son médecin son protocole de soins. L'oncologue lui conseille la pose d'une chambre dans le bras, un tube pour l'injection de la chimiothérapie mais rien ne se passe comme prévu

"On m'a indiqué que les salles opératoires et le personnel était mobilisé pour les patients covid." - Céline, en rémission d'un cancer du sein

"Quelques jours plus tard" se souvient Céline, "l'hôpital me propose un rendez-vous pour une pose de PICC-LINE", un cathéter dont le but est le même que celui d'une chambre, mais "sa pose est plus risquée d'après mon oncologue" explique la savoyarde. "C'était une surprise, je ne comprenais pourquoi ce changement et j'ai dû insister pour avoir une explication. On m'a finalement indiqué que les salles opératoires et les personnels étaient mobilisés pour les patients covid". On fait donc comprendre à la maman qu'il faut envisager une solution plus rapide nécessitant moins de personnel pour réaliser l'acte médical

ÉCOUTEZ : Le témoignage de Céline atteinte d'un cancer du sein.

Une fois le cathéter posé, Céline attend dans le flou le plus total une date de démarrage pour sa chimiothérapie. Face à la situation d'urgence dans les hôpitaux, elle sent qu'elle doit insister, répéter les appels, se battre pour accéder à ses soins. "J'y suis parvenue et on m'a bien dit que j'avais de la chance" sourit la mère de famille. 

Explosion de malades à partir de 2021 ?

Si Céline a dû souffrir de retard dans la prise en charge, de modification de son protocole de soins, voire carrément d'absence totale de soins supports, la sportive s'en sort bien. D'autres, ont vu leurs opérations chirurgicales ou leurs séances de chimiothérapie reportées, leurs dépistages annulés. C'est la crainte aujourd'hui de la Ligue contre le cancer de Savoie, l'explosion du nombre de malades à partir de 2021 à cause du retard de diagnostic. Dans le département, 4.000 à 5.000 nouveaux cas sont déjà détectés tous les ans.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix
  • La Ligue contre le cancer de Savoie a ouvert un forum pour répondre aux questions des malades sur le Covid-19. Vous pouvez y accéder en cliquant ici
Choix de la station

À venir dansDanssecondess