Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Tensions entre la préfecture du Tarn et la ville d’Albi autour d'un centre de vaccination

-
Par , France Bleu Occitanie

Le centre de vaccination atni-Covid-19 monté par la ville d'Albi va ouvrir ce week-end. Il était pourtant prêt dès lundi dit la municipalité, très agacée par l'attitude de la préfecture du Tarn.

Des seringues pour la vaccination contre le Covid-19.
Des seringues pour la vaccination contre le Covid-19. © Radio France - Emmanuel Claverie

Ambiance tendue entre la mairie d’Albi et la préfecture du Tarn. Le sujet de discorde, c’est le centre de vaccination au parc des expositions, qui n’était pas sur la première liste des neuf centres de la préfecture. Il a été écarté parce que pas "tout à fait prêt" ont dit les services préfectoraux. 

Excès de pouvoir 

Faux, dit la maire d’Albi, qui va jusqu’à répondre que la préfecture, dans ce dossier de la vaccination, ne travaille pas en concertation et qu’elle fait preuve d’un "excès de pouvoir". Une  tension qui montre sans doute des difficultés autour du manque de vaccin. 

"En aucun cas c’était un dysfonctionnement ou de l’impréparation de la ville d’Albi"

Mais la maire d'Albi, Stéphanie Guiraud-Chaumeil, insiste : le centre était prêt. "Il était prêt depuis la semaine dernière. Il répond aux cahiers des charges comment cela nous a été demandé. Il n’a pas ouvert lundi. Dont acte. Il sera ouvert ce week-end. La ville d’Albi et ses agents ont pris leurs responsabilités. Comme nous l'avions fait pour les masques et pour les tests. En aucun cas c’était un dysfonctionnement ou de l’impréparation de la ville d’Albi. " 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess