Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Territoire de Belfort : besoin de "renforts humains" dans les centres de vaccination

L'Agence Régionale de Santé lance ce jeudi soir un appel aux professionnels de santé "volontaires" pour renforcer le dispositif de vaccination dans le Territoire de Belfort, alors que la campagne de vaccination doit démarrer ce vendredi dans deux premiers centres : Montbéliard et Trévenans.

Les locaux de l'ARS à Belfort
Les locaux de l'ARS à Belfort © Radio France - Jonathan Landais

Sur l'ensemble du Nord Franche-Comté, sept centres de vaccination devraient être opérationnels d'ici quelques semaines. Deux centres vont être fonctionnels dès ce vendredi, à l'espace Victor Hugo de Montbéliard et à Trévenans.

Un autre centre va ouvrir à Belfort la semaine prochaine, au gymnase du Phare. Quatre autres centres devraient ensuite être ouverts dans les prochaines semaine : à Héricourt (le maire a proposé la salle de la Cavalerie), à Audincourt (sur le site Lucine) et deux autres dans le Territoire de Belfort : dans le pays sous-vosgien et dans le sud Territoire.

Assurer la montée en charge

"La mise en place de cette stratégie vaccinale nécessite rapidement le déploiement de renforts humains", explique l'ARS dans un communiqué. Pour "assurer la montée en charge" des deux premiers centres de vaccination du Territoire de Belfort, "l’ensemble des professionnels de santé aptes à effectuer des injections de vaccins sont invités dès à présent", à se faire connaître auprès de l'ARS.

Comment ? Il suffit d'adresser un mail à l'adresse suivante : ars-bfc-covid19-vac-90@ars.sante.fr. "L’implication de tous est essentielle à la réussite du dispositif qui permettra ainsi une délivrance rapide des 4.875 premières doses de vaccin reçues à l'Hôpital Nord Franche-Comté".

Une moyenne de 100 personnes par jour

"A partir du moment où on a un médecin et un infirmier dans un centre, on peut vacciner à peu près 100 personnes par jour", indique à France Bleu Belfort Montbéliard Agnès Hochart, déléguée territoriale de l'ARS pour le Nord Franche-Comté.

"Pour l'instant l'hôpital n'a pas de visibilité sur le nombre de personnels qui souhaitent se faire vacciner, mais au vu du remplissage des plannings, ça semble remporter un succès plutôt important". Potentiellement, 1.400 agents de plus de 50 ans de l'hôpital pourraient être pris en charge.

"On est encore en recherche de volontaires, mais on a déjà un nombre relativement important de médecins et d'infirmiers qui se sont proposés pour venir vacciner dans ces centres donc on est plutôt confiants", conclut-elle.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess