Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : le gymnase du Phare à Belfort pourrait vacciner plus de monde

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Invité sur notre antenne ce mercredi 24 mars, Florian Bouquet, président du conseil départemental du Territoire de Belfort prévoit d'augmenter la cadence dans les centres de vaccination déjà existants. La campagne de vaccination mobile va également entamer un deuxième tour du département.

La campagne de vaccination mobile a permis de vacciner 3000 terrifortains
La campagne de vaccination mobile a permis de vacciner 3000 terrifortains © Radio France - Mado Oblin

Le gouvernement souhaite vacciner plus de trois millions de Français d'ici trois semaines. Pour cela, le ministre de la Santé, Olivier Véran, souhaite que chaque département se dote d'un méga-centre de vaccination, ditvaccinodrome

Dans le Territoire de Belfort, Florian Bouquet, le président du conseil départemental, penche plutôt pour une intensification des vaccinations dans les centres déjà existants, c’est-à-dire à Giromagny, à Grandvillars et au gymnase du phare à Belfort : "Les Parisiens en ont tendance à vouloir plein de grandes choses,  mais sur le terrain on a déjà des solutions qui ont été mises en œuvre dès janvier". 

"On fonctionne déjà six jours sur sept", explique-t-il, "on peut monter en charge au niveau des couloirs de vaccination, mettre en place les rappels en parallèle des premières injections. Tout cela contribuera à renforcer la vaccination, détaille l'élu. Mais je rappelle quand même que nous sommes toujours dépendants des doses que l'on nous procure.

Pour rappel, la vaccination est désormais élargie aux plus de 70 ans qui peuvent aussi prendre rendez-vous dans les centres de vaccinations. Au total, 15.200 Terrifortains ont reçu une première injection (soit 10% de la population) et plus de 8.100 personnes ont reçu leur deuxième dose. Près de 53 % des plus de 75 ans sont aussi vaccinés. 

La campagne de vaccination mobile se poursuit

Deux mois après le lancement de la campagne de vaccination mobile, l'unité termine cette semaine son deuxième tour du département, elle aura permis de vacciner 3.000 personnes. 

Ce mercredi, il reste des places à Lachapelle-sous-Chaux et à Novillars. Pour prendre rendez-vous, il faut contacter le 0 805 690 784 entre 9 heures et 18 heures, du lundi au vendredi et de 9 heures à 13 heures le samedi.

Les 29 et 30 mars, l'unité mobile sera, de nouveau, à Châtenois-les-Forges, au gymnase. Les 31 mars et 1er avril à Rougemont-le-Château, et les 2 et 3 avril dans la salle polyvalente de Fontaine. 540 doses de vaccin Moderna sont prévues pour cette semaine. 

Le taux de vaccination en Bourgogne-Franche-Comté au 22 mars

En région Bourgogne-Franche-Comté, le 22 mars, 10,8 % de la population de la région a reçu au moins une dose de vaccin. 

La question du report des élections départementales et régionales

À cause de la pandémie, les élections départementales et régionales pourraient être reportées. Initialement prévues en mars, elles doivent maintenant se tenir les 13 et 20 juin prochain, mais le Conseil scientifique doit rendre son avis sur le sujet le 1er avril

Florian Bouquet, lui, se prononce pour le maintien du scrutin à cette date. "Les citoyens ont aussi besoin d'élus installés légitimement", justifie-t-il, "parce que la vie démocratique doit s'exercer et on ne peut pas remettre la vie démocratique entre les mains d'un d'une poignée de scientifiques. Je considère qu'aller voter n'est pas plus dangereux que d'aller acheter sa baguette à la boulangerie."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess