Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Tests de dépistage du Covid-19 : la mairie de Paris renforce le dispositif de la capitale

-
Par , , France Bleu Paris, France Bleu

Vous l'avez constaté : les files d'attentes sont interminables à Paris devant les laboratoires pour obtenir un dépistage au Covid-19. Pour y faire face, la mairie de Paris met en place ses propres centres de tests gratuits. A partir du 7 septembre 2020, il devrait y en avoir un par arrondissement.

A Paris, un laboratoire mobile de la gendarmerie avait déjà été transformé en centre de dépistage du Covid-19 (illustration)
A Paris, un laboratoire mobile de la gendarmerie avait déjà été transformé en centre de dépistage du Covid-19 (illustration) © Radio France - Ariane Griessel

La mairie de Paris renforce le dispositif de tests au Covid-19 présent dans la capitale. A compter de ce lundi 31 août 2020, trois centres de dépistage gratuit ouvrent, ainsi que deux centres mobiles. La volonté est de couvrir quatre arrondissements de la capitale chaque jour, du lundi au samedi, avant d'être présent sur chacun d'entre eux à partir du 7 septembre. 

Si vous voulez bénéficier d'un test gratuit, et sans rendez-vous, trois centres ouvrent ce lundi à Paris : devant l'Hôtel de ville dans le 4e arrondissement, au centre sportif Emile Antoine dans le 15e arrondissement et sur le parvis de la mairie du 19e arrondissement. A cela s'ajoute deux centres mobiles, qui se déplaceront chaque matin puis après-midi. Ces tests PCR sont financés par l'Agence régionale de santé et l'Assurance maladie. 

A compter du 7 septembre, la ville de Paris espère couvrir tous les arrondissements de la capitale avec l'installation de barnums dans chacun d'entre eux. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess