Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tests salivaires dans les écoles : la campagne est lancée en Corse

-
Par , France Bleu RCFM

Une campagne sur six semaines afin de détecter des cas de COVID-19 au sein des établissements du premier degré.

Un élève de l'école Forcioli-Conti à Ajaccio soumis à un test RT-PCR par prélèvement de salive
Un élève de l'école Forcioli-Conti à Ajaccio soumis à un test RT-PCR par prélèvement de salive © Radio France - Olivier Castel

Des enfants à qui on demande de cracher... mais c'est pour la bonne cause ! Une campagne de tests anti-COVID-19 par prélèvements de salive sont organisés dans 10 établissements de l'académie de Corse.

Le but est d'atteindre les de 50% de d'élèves du premier degré dépistés dans l'académie. L'école de Munticellu et celle de Forcioli-Conti à Aiacciu ont été les premières à initier cette campagne, jeudi matin. 70 élèves du CP au CM2 s'y sont soumis dans cette dernière Cela se fait sur la base du volontariat et du consentement des parents.

Un élève de l'école Forcioli-Conti à Ajaccio soumis à un test RT-PCR par prélèvement de salive
Un élève de l'école Forcioli-Conti à Ajaccio soumis à un test RT-PCR par prélèvement de salive © Radio France - Olivier Castel

Ces tests salivaires sont toujours des tests RT-PCR (à réaction en chaîne par polymérase ndlr), comme ceux faits par écouvillon nasal. Ils sont indolores et donc susceptibles d'être mieux acceptés par les plus jeunes. En revanche, ce sont les parents qui donnent ou pas leur autorisation.

Les tests sur la salive sont aussi moins sensibles à détecter les traces de la COVID-19, notamment lorsqu'un sujet contaminé est sur la fin de la maladie, selon le biologiste Dr Jean Canarelli. Le but c'est de remonter rapidement des résultats, en 24h environ. Le variant anglais, présent en Corse, est également suivi de près aussi chez les jeunes, même si ceux-ci restent parmi les populations les moins transmetteuses du virus. L'Académie de Corse a recensé 44 cas positifs dans les écoles maternelles et élémentaires entre la rentrée de janvier et le départ en vacances de février.

Une infirmière scolaire manipule des tubes à prélèvement pour tests salivaires RT-PCR dans une école d'Ajaccio
Une infirmière scolaire manipule des tubes à prélèvement pour tests salivaires RT-PCR dans une école d'Ajaccio © Radio France - Olivier Castel
Choix de la station

À venir dansDanssecondess