Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

TGV médicalisé à Nancy : les conditions d'évacuation des patients se précisent

On en sait un peu plus ce samedi 28 mars sur les conditions de départ du TGV médicalisé dimanche en gare de Nancy. Alors qu'une évacuation de 20 patients était d'abord annoncée par le CHRU, ce sont finalement 24 Lorrains contaminés par le coronavirus qui seront transférés vers la Nouvelle-Aquitaine.

Le premier TGV médicalisé, transportant 20 malades du coronavirus, parti de Strasbourg en direction des Pays de la Loire
Le premier TGV médicalisé, transportant 20 malades du coronavirus, parti de Strasbourg en direction des Pays de la Loire © Maxppp - Jérôme Fouquet

Finalement ce ne sont pas 20 patients, mais 24 Lorrains contaminés par le covid-19 qui seront évacués à bord d'un TGV médicalisé ce dimanche 29 mars. A quelques heures du départ, prévu pour 11h, les conditions du transfert se précisent. 

Six équipes du SAMU

Le service communication du CHRU de Nancy confirme donc que le TGV médicalisé partira en gare de Nancy, avec à bord 24 patients, parmi lesquels douze malades qui étaient hospitalisés en Moselle, onze au CHU de Brabois et un pris en charge par la clinique privée de Gentilly. Pour les accompagner, six équipes du SAMU sont mobilisées, dont trois d'Ile-de-France, une de Nouvelle-Aquitaine et une de Meurthe-et-Moselle.

A l'intérieur, le train sanitaire est composé de six voitures. Chacune comprend quatre patients et sept soignants, dont un médecin senior, un interne, trois infirmières, une infirmière anesthésiste et un logisticien. La métropole du Grand Nancy a mis à la disposition de la SNCF des salles du Palais des Congrès pour le personnel soignant et technique.

Le train sanitaire arrivera dans la journée en gare de Bordeaux. Là-bas, l'Agence régionale de santé dispatchera les 24 patients vers le CHU de Bordeaux et l'hôpital d'instruction des armées ainsi que les centres hospitaliers de Libourne, Pau et Bayonne.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu