Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Thiers: l'hôpital va reprendre le cabinet libéral de radiologie

lundi 31 juillet 2017 à 5:50 Par Camille André, France Bleu Pays d'Auvergne

Le cabinet libéral de radiologie de Thiers a fermé ses portes, vendredi 28 juillet. Les deux praticiens qui géraient ce centre d'imagerie médicale ont pris leur retraite sans avoir trouvé de repreneur. Le centre hospitalier de Thiers a décidé de louer le cabinet pour qu'il continue à fonctionner.

Le cabinet libéral de radiologie de Thiers a fermé ses portes, vendredi 28 juillet.
Le cabinet libéral de radiologie de Thiers a fermé ses portes, vendredi 28 juillet. © Radio France - Camille André

Thiers, France

C'est terminé, il n'y a plus de cabinet libéral de radiologie à Thiers. Le seul centre d'imagerie médicale de ville, tenu par les docteurs Fournier et Roche, a fermé ses portes vendredi 28 juillet. Les deux praticiens sont partis à la retraite. Depuis des années, ils cherchaient un repreneur, mais aucun radiologue n'a souhaité reprendre le cabinet, situé place de l'Europe. Finalement, le centre hospitalier de la ville a décidé de louer le cabinet et de recruter un radiologue afin de pérenniser l'offre de soins que proposait jusqu'alors les docteurs Fournier et Roche.

Le cabinet rouvrira en septembre

"Le cabinet va rester fermer en août. Nous avons besoin d'un peu de temps pour régler les derniers détails: reprendre les contrats de location, d'électricité etc. Afin d'être opérationnel début septembre", annonce Sébastien Retord, le directeur adjoint du centre hospitalier. Actuellement, il organise une phase de recrutement. Trois des dix salariés qui travaillaient jusqu'à présent dans le cabinet vont être repris. Il s'agit de secrétaires médicales et de manipulateurs radios. Le centre hospitalier espère embaucher un radiologue d'ici un an. "L'emploi dans cette spécialité est très dégradé, avertit Sébastien Retord, nous allons donc avoir recours à des sociétés d'intérim qui nous proposeront des candidats. Ces médecins viendront travailler au cabinet jusqu'à ce que nous puissions avoir un recrutement pérenne".

Les praticiens risquent donc de se succéder ces prochains mois. "Nous aimerions trouver un nombre de radiologues limité qui interviennent de manière régulière, de façon à ce que les patients puissent avoir les mêmes professionnels face à eux, précise-t-il, afin de fidéliser la patientèle". Le cabinet sera ouvert du lundi au vendredi.

Le seul site médical de Thiers pour les mammographies

En reprenant l'activité du cabinet libéral, la direction du centre hospitalier de Thiers estime effectuer sa mission de service public. Elle explique qu'en effet, certains des examens pratiqués par les docteurs Fournier et Roche, ne sont pas proposés au service de radiologie de l'hôpital. Parmi lesquels, les mammographies notamment (qui permettent de détecter les cancers du sein), mais aussi les panoramiques dentaires, ou encore l'ostéodensitométrie. Par ailleurs, le cabinet libéral accueillait en moyenne 80 personnes par jour. Nombre d'entre elles auraient dû se rendre à Clermont-Ferrand ou à Vichy, des villes biens plus éloignées, pour réaliser leurs examens si le cabinet n'avait pas été repris.

"L’hôpital a la possibilité d'absorber une partie de l'activité du cabinet de radiologie, mais on ne pouvait pas assurer certaines spécialités", reconnait Christine Thérond, présidente de la commission médicale d'établissement à l’hôpital, qui ajoute:

"Le bassin Thiers-Ambert comprend 80 000 habitants. Le centre hospitalier de Thiers est le service de proximité, il faut que l'offre médicale soit complète".

Le centre hospitalier estime le coût de cet investissement à 450 000 euros, mais d'après les calculs de la direction, cette dépense devrait être compensée par les recettes générées par l'activité. A terme, le projet est d'agrandir le plateau d'imagerie de l'hôpital, de façon à pouvoir accueillir l'ensemble des machines ainsi que du personnel de l'ex-cabinet libéral, et de les intégrer au centre hospitalier.

Par ailleurs si vous étiez patients des docteurs Fournier et Roche, vous pouvez déjà vous renseigner auprès du secrétariat de radiologie du centre hospitalier pour savoir quelles seront les activités conservées sur le site de l'ancien cabinet.

Le numéro de téléphone est ici.