Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Thionville : le Kinepolis enfin débarrassé de ses punaises de lit

mercredi 14 février 2018 à 18:09 Par Soizic Bour, France Bleu Lorraine Nord et France Bleu

Les punaises de lit, c'est fini ! Le complexe cinématographique Kinepolis de Thionville est enfin débarrassé de ce fléau qui lui empoisonnait la vie depuis septembre dernier. Après de nombreuses fermetures de salles et même du complexe pendant 5 jours, toutes les salles sont rouvertes au public.

Le cinéma Kinepolis a rouvert la salle 2 et éradiqué toutes les punaises de lit.
Le cinéma Kinepolis a rouvert la salle 2 et éradiqué toutes les punaises de lit. © Radio France - Jordan Muzyczka

Thionville, France

Le Kinepolis de Thionville dépunaisé ! C'est fini, les punaises de lit qui empoisonnaient la vie du complexe cinématographique depuis septembre dernier sont définitivement éradiquées ! Ça n'a pas vraiment été une partie de plaisir pour le cinéma, qui a dû fermer son établissement pendant 5 jours en novembre dernier, et plusieurs de ses salles, notamment les plus infestées, la 2 et la 10, fermées de façon ponctuelle entre novembre et janvier. Là, toutes les salles ont rouvertes, sans exception. 

Une ultime carte à jouer pour la direction du cinéma

Plusieurs désinfections avaient déjà eu lieu dans ces deux salles, sans succès, puisque les punaises étaient à chaque fois revenues. Cette fois-ci, le cinéma a joué sa dernière carte, aux grands maux les grands remèdes ! Pour cette ultime opération, la direction de Kinepolis a fait appel à la société Rentokil, experte en dératisation, désinsectisation et désinfection. "Nous avions déjà testé plusieurs méthodes, alors nous avons souhaité en utiliser une nouvelle", explique Philippe Halhoute, le responsable des opérations France pour Kinepolis.

Surchauffe dans les salles pour "cuire" les insectes

Cette nouvelle technique, c'est la surchauffe des salles : "Nous avons procédé à la mise en chauffe de l'ensemble du complexe", explique Stéphane Bras, le directeur commercial de Rentokil. "À travers d'un système d'élévation de température entre 55 et 60 degrés qui permet de cuire les punaises à tous leurs stades de développement, les œufs, les larves et les adultes", ajoute-t-il.  

Pas de produits chimiques mais de la détection canine

Aucun besoin de rajouter des produits chimiques, ce sont les chiens qui font le boulot de vérification : "Nous avons fait appel à une société de détection canine", souligne Philippe Halhoute, le responsable des opérations France pour Kinepolis. "Tous les trimestres, ils viendront vérifier si les punaises de lit ne sont pas revenues".  Et en plus de ces chiens qui viendront pour les contrôles tous les trimestres, la direction du ciné a prévu de répandre de la terre de diatomée, un insecticide naturel, dans les endroits moins accessibles. 

140.000 euros de dépenses pour les différentes désinfections

Entre toutes les désinfections, le montant total s'élève à 140 000 euros. Pour l'instant le cinéma ne connaît pas encore le montant du préjudice en ce qui concerne les entrées perdues durant ces derniers mois de fermeture. Une vingtaine de cas de piqûres de punaises de lit sur des spectateurs ont été rapportés à la direction du cinéma depuis septembre dernier.