Santé – Sciences

Thomas Pesquet fait la pub d'Air Liquide, une entreprise iséroise, depuis l'espace

Par Véronique Pueyo, France Bleu Isère mercredi 21 décembre 2016 à 20:19

Thomas Pesquet, dans l'espace
Thomas Pesquet, dans l'espace © Maxppp -

La société Air Liquide, basée à Sassenage (Isère), est très fière. L'astronaute français Thomas Pesquet a salué, depuis la station spatiale internationale, les dix ans de Melfi, un congélateur fabriqué par Air Liquide et qui n'est jamais tombé en panne.

Depuis plus de 40 ans, Air Liquide travaille pour l'aérospatiale. L'entreprise iséroise, qui emploie 700 personnes et qui affiche chaque année 10 à 15% de croissance, a donc fabriqué pour la station spatiale européenne un congélateur qui conserve à moins 80 degrés les prélèvements que les astronautes font dans l'espace lors de leurs missions. Évidemment, pas de service après-vente dans l'espace, le matériel se doit d'être très fiable.

"Et là-haut, il n'y a pas personne pour venir chercher les prélèvements toutes les trois semaines" ironise Pierre Crespi, le directeur innovation chez Air Liquide. "Ils doivent donc être conservés à moins 80 degrés. Et cela grâce à Melfi, notre congélateur inusable !" Et aujourd'hui pour fêter les dix ans de cet équipement, c'est Thomas Pesquet en personne qui a salué sa fiabilité par un tweet et un post sur sa page Facebook.

Melfi, le congélateur, made in Isère - Aucun(e)
Melfi, le congélateur, made in Isère - (capture d'écran Facebook Thomas Pesquet)

"Merci à Melfi" a-t-il écrit avec une photo à l'appui où on le voit utiliser le congélateur. Aujourd'hui, à Sassenage, où une table ronde se tenait sur le thème : "l'exploration spatiale, le défi de l'énergie", le tweet de Pesquet a été projeté sur écran géant devant plusieurs personnalités de l'aérospatiale, comme l'astronaute belge Frank De Winne, directeur du centre des astronautes de l'ESA (Agence Spatiale Européenne) qui, lui aussi, lors de son vol dans l'espace en 2009 a utilisé Melfi.

Air Liquide, une entreprise qui se porte très bien, puisqu'elle vient de signer plusieurs contrats pour Ariane 6, pour la fourniture d'équipements cryogéniques destinées a la propulsion du futur lanceur européen.

Pierre Crespi, directeur innovation d'Air Liquide, très fier de l'hommage rendu par Pesquet à son entreprise