Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : "Toujours pas d'explication" sur la présence importante de deux variants en Vendée

-
Par , France Bleu Loire Océan

Si le ralentissement de la circulation du coronavirus se confirme dans les Pays de la Loire, la présence importante des variants brésiliens et sud-africain en Vendée reste inexpliquée.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration. © Radio France - NINA VALETTE

Dans son point hebdomadaire ce jeudi, le directeur de l'ARS Pays de la Loire Jean-Jacques Coiplet a confirmé que l'épidémie de Covid-19 ralentissait. Le taux d'incidence comme le taux de positivité est à la baisse, en Loire-Atlantique comme en Vendée. En revanche, les variants brésilien et sud-africain sont plus présents en Vendée, sans explication.

Les facteurs sont multiples. On peut le dire aujourd'hui, ces variants font de la résistance dans le département.

La Vendée fait en effet partie des sept départements français où les variants brésilien et-sud-africain se développent plus qu'ailleurs, sans qu'aucun lien ne puisse être fait entre eux pour le moment. Si on ne sait pas vraiment pourquoi ils sont présents dans le département, l'ARS avance quelques hypothèses, comme "les contaminations en entreprises, ou en famille".

Des campagnes de dépistage prévues

En attendant d'avoir plus d'explications, l'ARS a prévu des campagnes de dépistage dans les communes vendéennes où le coronavirus circule plus qu'ailleurs. Des dépistages organisés à partir du 8 mai à Grand'Landes, Poiroux, Bazoges-en-Pareds ou encore Thouarsais-Bouildroux. "Il ne faut pas que le nombre de dépistages baisse", a prévenu Jean-Jacques Coiplet.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess