Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Toulouse : faire connaître les "soins de support" aux malades du cancer

-
Par , , France Bleu Occitanie
Toulouse, France

Il n'y a pas que la chimio et la radiothérapie pour soigner les personnes atteintes d'un cancer. Un bus sillonne la France pour faire connaître ces soins de support autour de l'attention portée au corps. Il s'est arrêté à l'Oncopole de Toulouse. Reportage.

Le bus des soins de support s'est arrêté ce mercredi à l'Oncopole de Toulouse.
Le bus des soins de support s'est arrêté ce mercredi à l'Oncopole de Toulouse. © Radio France - Stéphane Garcia

Toulouse, Bordeaux, Nîmes, Amiens, Rennes, les professionnels de l’oncologie viennent à la rencontre des patients dans 53 établissements de santé en France jusqu'au 20 juin. L'opération "Tour de France des soins de support" portée par l'Association Francophone des Soins Oncologiques de Support a démarré ce mercredi à Toulouse, à l'Institut Claudius Régaud et sera ce jeudi à Tarbes à la Polyclinique de l'Ormeau.

Ateliers socio-esthétique, activité physique adaptée, nutrition, gestion de la fatigue 

Traduit de l’anglais, le terme soins de support désigne l’ensemble des soins et soutiens nécessaires aux personnes malades, parallèlement aux traitements spécifiques, lorsqu’il y en a, tout au long des maladies graves. Ils proposent une meilleure qualité de vie aux patients et sont peuvent être suggérés dès début de la prise en charge jusqu’à la fin de la vie selon l'évolution de la maladie. Ils visent à diminuer les effets secondaires des traitements et les effets de la maladie. 

Les soins de support intègrent des champs très vastes. "Ce qu'on mange par exemple, fait partie du processus de guérison, explique Blandine Gobert, diététicienne. Si un patient perd du poids, il faudra adapter le traitement. Chaque personne aura des besoins différents en matières de nourriture".  Cela peut aussi concerné la gestion de la douleur, la nutrition, l'esthétique, l'art-thérapie, la sexualité, l'accompagnement social avant et après la maladie, etc. 

De la fatigue à la douleur en passant par les difficultés sociales ou l’image corporelle, les soins de support couvrent les problématiques engendrées par la maladie et les traitements.
De la fatigue à la douleur en passant par les difficultés sociales ou l’image corporelle, les soins de support couvrent les problématiques engendrées par la maladie et les traitements. © Radio France - Stéphane Garcia

Ils peuvent soigner des symptômes multiples, parfois tabous : les bouffées de chaleur, le stress, la baisse de libido, la prise de poids, la sécheresse vaginale ou encore la dépression. "On ne pense fait pas le rapprochement entre sexualité, plaisir et maladie, détaille Josiane Ménard, sexothérapeute. Il est aussi important d'impliquer le ou la partenaire. C'est cette capacité à être en lien avec soi-même, avec son histoire de vie, passée, présente et future, après la maladie. Si l'on n'est pas bien dans son corps on n'est pas bien dans sa tête". D'autant que de récentes études américaines montrent qu'en couple, il y a 50% de risques en moins de faire une rechute dans la maladie.

Qui contacter près de Toulouse ?

L'association a des correspondants en région. À Toulouse, il s'agit d'Audrey Eche-Gass, à l'Oncopole (echegass.audrey@iuct-oncopole.fr), à Montauban il s'agit de Christine Préaubert à la Clinique du pont de chaume (chris.fee@wanadoo.fr).

Où et quand passe le Bus ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess