Santé – Sciences

Toulouse : faire du sport pour mieux combattre son cancer

Par Olivier Lebrun, France Bleu Toulouse vendredi 27 janvier 2017 à 11:13

Un cour de gym posturale pour les malades souffrant d'un cancer à l'Oncopole
Un cour de gym posturale pour les malades souffrant d'un cancer à l'Oncopole - @Cami Sport et Cancer

Les patients de l’Oncopole peuvent désormais pratiquer une activité sportive avec un éducateur spécialisé. Le sport offre de nombreux bienfaits pour surmonter son cancer.

A Toulouse, l’Oncopole est la pointe du suivi des malades atteints du cancer. Les patients bénéficient désormais d’un nouveau service. Ils peuvent pratiquer une activité sportive au sein de l’hôpital, grâce au nouveau Pôle "Sport et Cancer" .

Concrètement, les patients sélectionnés vont pouvoir bénéficier de cours gratuits deux fois par semaine avec un éducateur sportif, pour pratiquer la marche nordique ou de la gymnastique posturale, pendant une durée de 6 à 12 mois.

Le sport, un médicament contre le cancer

Il est maintenant démontré que la pratique du sport permet de réduire les risques de récidive des principaux cancers, notamment les cancers du sein, du colon et de la prostate.

Cela diminue de 50% les risques de récidive, et cela diminue aussi les effets secondaires des traitements, chimio et radiothérapies. Plus le suivi débute précocement, plus il y a de résultats. — Thomas Ginsbourget

Le Toulousain Thomas Ginsbourger est coordinateur national des huit Pôles Sport et Cancer qui vont se déployer dans les hôpitaux français d’ici 2018. Il explique les bienfaits du sport pour aider les patients à vaincre leur cancer.

Thomas Ginsbourger, coordinateur national des Pôles Sport et Cancer

10 000 patients passent chaque année par l'Oncopole de Toulouse - Radio France
10 000 patients passent chaque année par l'Oncopole de Toulouse © Radio France - Olivier Lebrun

Toulouse est la quatrième ville après Paris, Nice et Lille à ouvrir ce Pôle Sport et Cancer. L’initiative est lancée par la CAMI, cette fédération qui promeut depuis 15 ans la pratique du sport pour les malades du cancer, et soutenue par la Ligue contre le cancer 31, Laurette Fugain, et la mutuelle Malakoff Médéric qui finance le programme pendant deux ans. Si l’expérience est un succès, c’est l’hôpital qui assumera le financement de ce Pole Sport et Cancer.

Le sport sur prescription du médecin

Les médecins pourront prescrire à partir du 1er mars 2017 des activités physiques pour les patients atteints d’affections de longue durée, comme le cancer. Prévue par la loi santé adoptée il y a un an, cette mesure fait donc entrer la pratique du sport dans l’arsenal médical pour aider à soigner ou à mieux supporter les maladies longues. L’activité physique devra être prescrite "en accord avec le patient" et sera "adaptée à la pathologie, aux capacités physiques et au risque médical" de celui-ci.

Si le medecin peut prescrire, en revanche, pas de prise en charge financière par l’assurance maladie. C’est donc aux associations de trouver des financements, ce que regrette la Cami , la fédération Sport et Cancer.

Le Karaté idéal pour combattre son cancer - Aucun(e)
Le Karaté idéal pour combattre son cancer - @Cami Sport et Cancer

Un suivi après l’hôpital

Pour le réseau Cami Sport et Santé, l’important est deprendre les patients au début du parcours de soins, à l’hôpital, dès le début du diagnostic et d'être en lien permanent avec eux, jusqu'au moment où ils ont récupéré leurs capacités physiques.

L’association organise des cours de sport en ville, en dehors de l’hôpital, du tennis de table adapté et du karaté notamment, à la base de loisir des Argoulets et au complexe sportif de Gironis. Vous retrouvez les activités sur le site de Cami 31 Sport et Cancer.

Cami, la Fédération Sport et Cancer - Aucun(e)
Cami, la Fédération Sport et Cancer - @ Cami sport et cancer