Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Tours : deux malades de l'amiante à cause du "scandale" de l'île aux Vaches et de l'île Aucard

-
Par , France Bleu Touraine

La CGT pourrait rapidement engager une action en justice après la confirmation de la présence de déchets amiantés sur l'île Aucard et l'île aux Vaches. Deux agents municipaux sont malades. Un dossier suivi de près par la Métropole de Tours.

Illustration mobilisation contre l'aminate
Illustration mobilisation contre l'aminate © Maxppp - Julien Mattia/Le Pictorium/Maxppp

Tours, France

Le syndicat CGT pourrait engager une action en justice à la fin de la semaine au sujet du dossier de l'amiante sur les îles de la Loire à Tours : l'île Aucard et l'île aux Vaches. Un rapport d'expertise confirme bien la présence de déchets à la suite de travaux réalisés après 2010 sur les puits de captage de l'eau. Cela fait 7 ans que le syndicat CGT tire la sonnette d'alarme et un rapport d'expertise vient d'être rendu 

Je suis en colère - Philippe Briand, le président de Tours-Métropole

Ce rapport confirme la présence de déchets contenant de l'amiante à la suite de travaux de destruction des anciens puits de captage au début des années 2010. Au moins deux agents municipaux sont aujourd'hui malades, atteints d'un cancer. Ce dossier embarrassant est désormais géré par la Métropole de Tours qui a récupéré la compétence "Eau" il y a seulement deux ans et qui va devoir financer la dépollution. Son président Philippe Briand ne décolère pas, et "il est bien décidé à faire toute la lumière sur cette affaire et compte d'ailleurs mener une action avec l'Etat, propriétaire de l’Île aux vaches, l'île la plus touchée par la présence d'amiante et qui est en principe inaccessible aux piétons.  Là où je suis en colère, c'est qu'on a laissé travailler sur ces sites des agents sans protection. Nous en avons 2 qui sont en reconnaissance de maladie professionnelle, dont un qui est très affecté. Chacun doit prendre ses responsabilités et je vais essayer de coordonner une action avec l'Etat."

Deux agents malades

De son côté, la CGT n'est pas surprise du résultat de l'expertise. Le syndicat avait fait ses propres prélèvements et analyses en 2012 à la suite de la maladie d'un agent municipal. La ville de Tours est responsable, cela ne fait aucun doute selon Jean Jacques Prodhomme l'ancien secrétaire CGT des municipaux à Tours. "_Pour nous c'est un scandale parce qu'il y a des gens malades déjà_. Ensuite, c'est un site Natura 2000 et la ville de Tours touche des subventions pour ça. Ça fait désordre. Je pense que si avait pas fait notre requête, on en parlerait pas aujourd'hui parce ça fait désordre." La CGT attend la fin de la semaine pour décider des suites à donner à ce dossier, notamment une action en justice.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu