Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tours : faut-il aller se faire dépister en rentrant de vacances ?

-
Par , France Bleu Touraine

Avec l'ouverture la semaine dernière de plusieurs centres de dépistage Covid ouverts à tous dans la Métropole de Tours, il est désormais très facile de se faire tester à son retour de congés. Les centres du Palais des Sports et d'Auchan Tours Nord dépistent chaque jour entre 150 et 300 personnes.

Chaque jour, ce sont 150 à 300 personnes qui viennent se faire dépister au Palais des Sports de Tours
Chaque jour, ce sont 150 à 300 personnes qui viennent se faire dépister au Palais des Sports de Tours © Radio France - François Desplans

Il y en a désormais quatre. Quatre centres de dépistages du Covid-19 ouverts à tous dans la Métropole. Pas de rendez-vous ni d'ordonnance à fournir, totalement gratuits, ils viennent se rajouter aux trente laboratoires d'analyses médicales qui proposent ces tests virologiques dans tout le département. 

Après les trois premiers centres ouverts la semaine dernière au Palais des Sports de Tours, à Auchan Tours-Nord et au Lac des Bretonnières à Joué-lès-Tours, le quatrième centre de dépistage s'est installé ce lundi matin dans le Auchan de Chambray-lès-Tours. Il doit y rester jusqu'au samedi 5 septembre.

Tout le monde redoute une nouvelle accélération de l'épidémie à la rentrée

François Blanchecotte, biologiste à Joué-lès-Tours, responsable des laboratoires ABO+ et président du syndicat national des biologiste conseille d'aller se faire dépister en rentrant de congés. "Du moins ceux qui étaient en bord de mer, dans des lieux de vacances très fréquentés où les gestes barrières n'étaient pas forcément respectés". François Blanchecotte confirme également que beaucoup de chefs d'entreprise demandent à leurs salariés d'aller se faire dépister avant de revenir au travail pour éviter que leur entreprise ne devienne un cluster. 

J'aurai trouvé judicieux que notre administration le propose à tous les enseignants". Eric, professeur des écoles à Tours

Parmi tous ceux qui font la queue devant le Palais des sports de Tours pour se faire dépister, Eric est professeur des écoles. A une semaine de la rentrée, il veut "s'assurer qu'avant d'être en face de mes élèves, je n'ai pas de soucis vis-à-vis de cette maladie". Ce dépistage est une démarche personnelle. Et il ne comprend pas que l'Education Nationale ne propose rien à ce sujet. " J'aurai trouvé judicieux que notre administration spécifique le propose à tous les enseignants en disant, si vous le souhaitez, nous le mettons en place, spécifiquement pour vous". 

Axel, lui, vient se faire dépister pour la deuxième fois. Dans son groupe d'amis partis en vacances en Croatie, six ont été déclarés positifs au Covid-19 à leur retour en France. Si pour Axel, le premier test fut négatif, il s'est quand même imposé une quarantaine en attendant les résultats du second test. Et tant pis s'il devait reprendre ses missions d'intérim cette semaine. "C'est plus prudent, par rapport à la famille et aux collègues"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess