Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Tours : l'aéroport continuera d'assurer les vols pour les transplantations ou prélèvements d'organes

-
Par , France Bleu Touraine

Les vols destinés aux transplantations ou prélèvements d'organes étaient supervisés par l'armée. Mais avec le départ de l'école de chasse le 1er juillet 2021, il fallait trouver une solution. C'est désormais Edeis, l'actuel exploitant de l'aéroport de Tours, qui va s'occuper de cette activité.

Le CHRU de Tours a réalisé 276 greffes d'organes en 2018
Le CHRU de Tours a réalisé 276 greffes d'organes en 2018 © Maxppp - Max Rosereau/La Voix du Nord/Maxppp

Tours, France

L'aéroport de Tours, malgré le départ de l'école de chasse le 1er juillet 2021, continuera d'assurer les vols pour les transplantations d'organe. L'activité était jusqu'ici assurée grâce aux militaires de la base 705. Finalement le groupe Edeis, l'exoploitant de l'aéroport, annonce qu'il va reprendre l'accueil la nuit et les week-end de ces vols indispensables aux prélèvements et transplantations d'organes.  Le groupe Edeis, a recruté et formé deux collaborateurs (un agent de tour de contrôle « AFIS » et un agent d’exploitation) pour assurer ce service 24h/24 et 365 jours par an avec un préavis de seulement 2h entre l’alerte et l’accueil du vol, y compris en pleine nuit. En moyenne, cela représente 75 missions par an, principalement de nuit.

Chaque année 90 vols en moyenne sont nécessaires pour le transport des équipes du CHU, celles d'autres établissements et le transport des greffons

Le CHU de Tours a réalisé en 2018, 45 prélèvements multiorganes. A 17 reprises, l'aéroport a été utilisé par des équipes d'autres hôpitaux pour des prélèvements au CHU de Tours. Le CHU a aussi réalisé 276 greffes d'organes dont 110 transplantations hépatiques.  Cette solution trouvée avec Edéis est saluée par la Métropole de Tours, la mairie de Tours et la direction du CHRU.