Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Tours : la grève évitée de peu à la clinique Saint-Gatien et à la clinique de l'Alliance

mercredi 18 avril 2018 à 14:24 Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine

Depuis la fusion entre les deux cliniques de Tours et de Saint-Cyr en avril 2016, le personnel soignant dénonce le manque d'effectifs dans les services. Une grève devait débuter ce jeudi matin. Elle a a finalement été levée après les propositions de la direction.

Image d'illustration Opération de la prostate dans une clinique
Image d'illustration Opération de la prostate dans une clinique © Maxppp - Michel Clementz/Indépendant/Maxppp

Tours, France

Les syndicats Force Ouvrière et CFDT des cliniques de l'Alliance (Saint-Cyr-sur-Loire) et de Saint Gatien (Tours-Cathédrale) ont décidé de lever leur prévis de grève qui devait débuter ce jeudi à 8 heures jusqu'au samedi 21 avril, 8 heures. Comme pour le personnel des CHU, les soignants estiment subir une politique managériale destructrice, et surtout une hausse de la productivité avec une adaptation à la baisse des effectifs. Cette politique, selon les deux organisations syndicales, est destructrice tant au niveau de la santé et la sécurité des salariés, mais également pour la qualité de prise en charge et la sécurité des patients.

Finalement, au terme de plusieurs réunions de négociation avec la direction, les syndicats ont décidé à une courte majorité de lever le préavis de grève lundi soir. La direction s'est engagée à compenser systématiquement le manque d'effectifs dans certains services par des CDD. Les syndicats doivent rencontrer la direction et la directrice des soins une fois par mois pour faire un point de suivi services par services. Si cet engagement n'est pas respecté, FO et la CFDT menacent de cesser le travail. Les syndicats estiment que la dégradation de ces conditions de travail intervient après la fusion de la clinique de l'Alliance avec la clinique St Gatien an avril 2016. Le groupe doit gagner en productivité pour compenser les baisses tarifaires. Les deux sites comptabilisent à peu près 400 ETP (Equivalent Temps Plein).