Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Pas plus de 20 % du personnel du CHRU de Tours vaccinés contre la grippe

lundi 6 novembre 2017 à 5:24 Par Simon Soubieux, France Bleu Touraine

Un mois après son lancement, le 6 octobre, la campagne de vaccination contre la grippe ne fait pas recette auprès du personnel de l'hôpital de Tours : Pas plus d'un agent sur cinq ne s'est fait vacciné.

Seulement 20 % du personnel hospitalier s'est fait vacciné contre la grippe au CHRU.
Seulement 20 % du personnel hospitalier s'est fait vacciné contre la grippe au CHRU. © Maxppp - Sylvie Cambon

Tours, France

La campagne de vaccination anti-grippale a été lancée il y a un mois exactement (le 6 octobre) et elle va durer encore trois mois, jusqu'au 31 janvier. Cette campagne vise à faire vacciner les personnes les plus à risques (personnes âgées, obèses, femmes enceintes entre autres). Qu'en est-il du personnel hospitalier ? Ce personnel n'est-il pas considéré comme "à risque" de par son exposition à la maladie ? Eh bien non.

Le vaccin n'est plus obligatoire pour le personnel hospitalier

Le vaccin contre la grippe n'est plus obligatoire pour le personnel hospitalier depuis 2006. Alors ce n'est pas étonnant de voir seulement 20 % de ce personnel vaccinés à Tours(*). Surtout qu'à l'hôpital de Tours, chacun y va de son petit argument pour justifier leur non-vaccination. Il y a, par exemple, ceux qui campent sur des positions de principes : "Comme beaucoup de médecins ne se vaccinent pas, je vois pas pourquoi on devrait le faire", commente une infirmière.

Montrer l'exemple ?

Chez les médecins justement, les avis sont partagés. David ne s'est pas vacciné cette année : "Et c'est la seule fois où j'ai eu la grippe. Les prochaines années, je le ferai à chaque fois car je considère qu'on doit montrer l'exemple, nous, personnels hospitaliers." Mais d'autres praticiens tiennent des discours qu'on ne s'attend pas à entendre dans ce type de milieu : "Comme le vaccin n'est pas obligatoire, je préfère ne pas le faire. Car certains effets secondaires ont défrayé la chronique."

(*) Ce chiffre nous a été communiqué par le CHRU lui-même. Il prend en compte le nombre de vaccinés au sein de l'hôpital. Cependant, certains personnels peuvent préférer se faire vacciner à l'extérieur du CHU, par leur médecin de famille par exemple.