Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tours : SOS médecins 37 se lance à son tour dans la vaccination des plus fragiles âgés de 50 à 75 ans

-
Par , France Bleu Touraine

Après les médecins de famille il y a une semaine, c'est au tour de SOS médecins 37 à Tours d'entrer dans la danse de la vaccination pour les 50 - 75 ans qui souffrent de comorbidité. A partir du jeudi 4 mars, 13 médecins vont commencer à vacciner rue de la Dolve uniquement sur rendez-vous.

Le Médipôle d'SOS Médecins est ouvert 7 jours/7 et 24h/24 rue de la Dolve tout près de la place Jean-Jaurès à Tours
Le Médipôle d'SOS Médecins est ouvert 7 jours/7 et 24h/24 rue de la Dolve tout près de la place Jean-Jaurès à Tours © Radio France - François Desplans

Après les 330 médecins de famille d'Indre-et-Loire qui se sont inscrits pour participer à la vaccination commencée il y a une semaine, c'est au tour de SOS médecins 37 à Tours de débuter les injections du vaccin AstraZeneca pour les 50-75 ans souffrants de certaines pathologies. A partir du jeudi 4 mars et à raison de deux jours par semaine (jeudi et mardi) ce sont 13 médecins qui vont se relayer pour vacciner une population qui bien souvent n'a pas de médecin traitant.

260 doses administrées chaque semaine

En raison de la tranche d'âge qui est étendue jusqu'aux personnes âgées de 75 ans, à partir de lundi les médecins généralistes auront à leur disposition deux flacons de 10 doses de vaccin chacun au lieu d'un seul jusqu'à présent. 13 médecins composent l'équipe de SOS médecins à Tours, ils pourront donc utiliser 260 doses chaque semaine.

SOS médecins aurait bien aimé avoir beaucoup plus de doses en récupérant notamment celles des 155 médecins d'Indre-et-Loire qui ne participent pas pour le moment à la vaccination mais la règle est la même pour tous rappelle l'ordre des médecins qui dit préférer vouloir motiver les réticents plutôt que de redistribuer ces fameuses doses.

Si SOS médecins est une véritable "force de frappe" en la matière, reste à ce cabinet médical à bien cibler sa patientèle car ces 13 médecins ne connaissent pas forcément le dossier médical complet des personnes qui viennent consulter généralement de façon épisodique.

Les inscriptions et rendez-vous se font sur le site internet de SOS médecins Tours.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess