Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Epinal : "Tous sur le pont au mois de mai pour donner son sang".

vendredi 4 mai 2018 à 12:23 Par Hervé Toutain, France Bleu Sud Lorraine

Pour compenser la baisse de la collecte de sang durant les ponts du mois de mai, l'Etablissement Français du Sang en appelle à la mobilisation des donneurs. A Epinal, dans les Vosges, des collectes sont organisées régulièrement.

Le Dr Dominique Babel, responsable de l'Etablissement français du Sang d'Epinal
Le Dr Dominique Babel, responsable de l'Etablissement français du Sang d'Epinal © Radio France - Hervé Toutain

Épinal, France

"Les malades ne prennent pas de vacances". Le Dr Dominique Babel, n'est pas encore inquiète de l'état des stocks dans le Grand-Est, mais il faut rester vigilant, assure la responsable à Epinal, dans les Vosges,  de l'Etablissement Français du Sang

Les nombreux ponts du moi de mai, perturbent la collecte, or les réserves en plaquettes sont impossible à constituer  à l'avance. Des plaquettes fabriquées à partir des dons de sang, et qui sont vitales pour les blessés en situation hémorragique.

10 000 dons de sang sont nécessaires chaque jour pour répondre au besoins des malades hexagonaux. La mobilisation des donneurs est donc essentielle. 

Beaucoup de retraités et peu de jeunes

A l'EFS d'Epinal, les retraités sont nombreux. En revanche peu de jeunes. Un donneur pense qu'il faut "mener campagne dans les écoles, pour sensibiliser les élèves". Lui-même est venu des dizaines de fois donner son sang.

En face une jeune femme, qui elle, donne son plasma regrette aussi le peu d'engagement des jeunes, "comme si cela ne les regardait pas, ne les concernait pas

La salle de collecte de l'Etablissement Français du Sang d'Epinal - Radio France
La salle de collecte de l'Etablissement Français du Sang d'Epinal © Radio France - Hervé Toutain

L'EFS souligne que les dons de sang, doivent être réguliers et constants. Une femme peut donner son sang au maximum 4 fois par ans, un homme 6 fois par an. Il faut un minimum de 8 semaines entre 2 dons de sang.