Infos

"Tout est arrivé très vite, brutalement. Pour le neurologue, c'était fini" Michel, landais, témoigne après ses deux AVC

Par Frédéric Denis, France Bleu Gascogne samedi 15 octobre 2016 à 10:31

Un stand d'information sur l'accident vasculaire cérébral vous attend ce samedi matin sur la place de la mairie de Mont de Marsan
Un stand d'information sur l'accident vasculaire cérébral vous attend ce samedi matin sur la place de la mairie de Mont de Marsan © Radio France - Frédéric Denis

Matinée d'information sur l'AVC ce samedi place la mairie à Mont de Marsan pour l'arrivée de Philippe Meynard à 11 h. L'ancien maire de Barsac en Gironde, victime lui-même d'un accident vasculaire cérébral, a entamé un tour de la région en tricycle pour sensibiliser la population sur l'AVC.

Une personne fait un AVC, un accident vasculaire cérébral, toutes les quatre minutes en France.

L'accident vasculaire cérébral est la troisième cause de mortalité dans notre pays derrière l'infarctus et le cancer.

Il est donc très important de savoir reconnaître les symptômes de l'AVC.

Philippe Brossas, président de France AVC 40, nous explique les signes qui doivent nous alerter sur un possible accident vasculaire cérébral

Pour informer le public sur l'AVC, que Philippe Meynard a entamé un tour de la Nouvelle Aquitaine en tricycle.

L'ancien maire de Barsarc en Gironde, lui-même victime d'un AVC en 2014, est à Mont de Marsan ce samedi à 11h. Un stand de prévention vous attend place de la mairie.

Michel Dubos habite Saint Yaguen, près de Tartas. Il a été victime de son premier accident vasculaire cérébral à l'âge de 61 ans le 26 mars 2014.

L'an dernier, 1247 Landais ont été hospitalisés victime d'un accident vasculaire cérébral, 149 en sont décédés.

Partager sur :