Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Trois curés confinés à cause du coronavirus, la paroisse de Chateau-Gontier-sur-Mayenne s'adapte

-
Par , France Bleu Mayenne

Ils sont confinés depuis jeudi dernier dans leur presbytère : deux curés de la paroisse Saint-Jean Baptiste à Château-Gontier-sur-Mayenne sont positifs au coronavirus, un troisième est cas contact. Le temps qu'ils récupèrent, c'est tout le quotidien de la paroisse qui est chamboulé.

Trois curés se sont placés à l'isolement au sein du presbytère
Trois curés se sont placés à l'isolement au sein du presbytère - Capture d'écran Google Maps

Impossible de maintenir les messes cette semaine à l'église Saint-Jean Baptiste à Château-Gontier-sur-Mayenne : deux curés ont été testés positifs au coronavirus jeudi dernier, les résultats sont tombés samedi. Un troisième est cas contact et n'a pas été testé. Les trois hommes se sont donc placés en confinement dès jeudi

Le diocèse a dû s'adapter également dans la paroisse de Meslay-du-Maine où un curé a aussi été contaminé par le coronavirus. Dans le secteur de Mayenne, le père Pierre-Marie Perdrix s'est aussi retrouvé confiné, car cas contact, et a pu compter sur la solidarité d'une autre communauté religieuse pour officier à sa place : "dans le département, c'était le premier week-end un peu chaud pour trois paroisses à la fois", lance-t-il. Vicaire épiscopal, il tente avec le diocèse d'organiser au mieux la vie paroissiale dans ces conditions.

Messes annulées, remplacement au pied levé

A Château-Gontier, Les messes prévues en semaine ont été annulées jusqu'à vendredi au moins. Dimanche dernier, c'est un autre prêtre missionnaire, par chance en vacances dans le secteur pour voir sa famille, qui est venu en renfort pour assurer la célébration. Dans les autres églises où les prêtres devaient officier, les paroissiens ont appris la nouvelle en arrivant : c'est un temps de prière qui a donc remplacé la messe. Pas idéal estime Pierre-Marie Perdrix : "les chrétiens font la différence entre un temps de prière et une eucharistie. _La première solution qu'on cherche, c'est le remplacement, mais ça devient plus difficile avec la raréfaction des prêtres_. On peut décaler un peu les horaires pour que les prêtres valides puissent en faire deux en une matinée".

Les messes de la paroisse sont assurées à Château-Gontier pour le week-end à venir. Quant à savoir qui officiera, "on voit au jour le jour" explique le diocèse. Le retour des prêtres malades risque de ne pas se faire tout de suite, mais "le moral reste haut, assure le père Athanase Zougmore, qui a été testé positif jeudi dernier. Les paroissiens nous envoient des messages et nous soutiennent".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess