Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Trois jours de contestation du personnel du centre hospitalier de Châteauroux-Le Blanc

-
Par , France Bleu Berry

Les personnels du centre hospitalier de Châteauroux-Le Blanc sont appelés à trois jours de mobilisation d'ici la mi-juin.

Une triple mobilisation à l'appel des syndicats de l'hôpital de Châteauroux
Une triple mobilisation à l'appel des syndicats de l'hôpital de Châteauroux © Radio France - Gaëlle Fontenit

Plus d'un an après le début de l'épidémie de Covid, un an après le lancement en grande pompe du Ségur de la Santé, le secteur médical et hospitalier se sent toujours aussi peu écouté. C'est une semaine intense qui s'annonce sur le front de la contestation au centre hospitalier de Châteauroux-Le Blanc. Plusieurs mobilisations sont prévues d'ici la mi-juin.

Mobilisation les 8, 10 et 14 juin 

La CGT, Force ouvrière et la CFDT appellent l'ensemble des services à un premier débrayage le mardi 8 juin, de 13 à 15 heures. Les rassemblements sont annoncés dans la cour intérieure de l'hôpital castelroussin et devant l'entrée principale de l'hôpital du Blanc. Les syndicats exprimeront leurs inquiétudes concernant les promotions au grade supérieur. Le gouvernement a demandé que leur nombre soit doublé pendant deux ans de suite. Une consigne qui ne serait pas respectée à l'hôpital de Châteauroux. 

Jeudi 10 juin, ce sera au tour des psychologues de se faire entendre. "Ça suffit ! Nous demandons au gouvernement d’arrêter de se moquer de nous !", est-il écrit dans un communiqué. Le ton est donné, la colère est visible. Un rassemblement est prévu à 10 heures devant les bureaux de l'Agence régionale de santé, à la cité administrative de Châteauroux. Détérioration des conditions de travail, sentiment d'abandon, aucune revalorisation prévue dans la grille de salaires : les griefs sont nombreux. "La crise sanitaire a mis à jour les maux de notre société et découvre, entre autres, l’importance des psychologues. Or le gouvernement s’emploie à nier leur place en imposant un accès sous prescription médicale qui pénalise le public", déplorent les professionnels.

Enfin, une dernière journée de mobilisation est programmée lundi 14 juin, à 10h30, toujours devant la cité administrative de Châteauroux. Cette fois, il s'agit d'un rassemblement pour défendre le Centre 15, le numéro à contacter pour joindre le Samu. Les syndicats s'opposent à la création d'un numéro d'urgence unique. Le 112 permettrait d'appeler directement sans avoir à choisir entre le Samu (15), les pompiers (18) ou la police (17). 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess