Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un 25 décembre aux urgences de La Rochelle

-
Par , France Bleu La Rochelle

Ce 25 décembre, pas de trêve de Noël aux urgences de la Rochelle. Le service affichait complet dès le matin.

Christian 72 ans en salle de échocage
Christian 72 ans en salle de échocage © Radio France - Catherine berchadsky

Un noël à l'hôpital, ou quand le service des urgences de la Rochelle affiche complet le 25 décembre au matin. Dans la plupart des cas des accidents ou alertes sans gravité, mais deux personnes ont tout de même été placées en salle de déchocage, une pièce qui accueille les cas les plus graves.

Les boxes des urgences affichent complet
Les boxes des urgences affichent complet © Radio France - Catherine Berchadsky

Ce matin-là, les 11 boxes du service des urgences  de l'hôpital Saint-Louis sont occupés. Entorses de la cheville, morsure de chien, violences,  alcool, mauvaise chute " une journée de noël normale" résume le Docteur Romain Tabary, médecin de garde ce 25 décembre aux urgences. Seuls de patients plus sérieux sont accueillis dans la salle de déchocage, une salle qui accueille les cas plus graves comme Christian, 72 ans, victime dans la nuit d'une hémorragie interne. Ce sont les pompiers  de La Rochelle qui l'ont amené vers  deux heures. "Il va devoir être transfusé car il a perdu beaucoup de sang" explique Cécile une aide-soignante qui rassure son patient.

Romain Tabary médecin de garde aux urgences de l'höpital de la Rochelle ce 25 décembre
Romain Tabary médecin de garde aux urgences de l'höpital de la Rochelle ce 25 décembre © Radio France - Catherine Berchadsky

Romain Tabary Médecin de garde aux urgences de La Rochelle le 25 décembre

Les professionnels de santé à rude épreuve

Les blouses blanches sont sur le pont pour le jour de Noël, mais entre la crise sanitaire  du Covid 19 qui les a mis en premières lignes et les accords du Ségur de la santé, signés en juillet, les professionnels ont besoin de retrouver du sens à ce qu'ils font. Le Docteur Romain Tabary évoque un hôpital en crise  qui se dégrade depuis des décennies  avec "une perte de sens dans notre travail de plus en plus intense". Alors le médecin s'interroge " le Ségur de la santé a crée une espérance immense, il y a des termes qui ont été utilisés :  quoiqu'il en coûte, un système spécifique qui n'a pas de prix, un bien précieux collectif qui ne peut pas être dans la loi du marché, mais est-ce que ça va se transcrire ?" Romain Tabary qui martèle que" le plus important c'est de retrouver de l' autonomie dans les services et du sens à notre métier."

Reportage aux urgences de La Rochelle le 25 décembre

Choix de la station

À venir dansDanssecondess