Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un adulte sur deux a reçu une première dose de vaccin dans les Hauts-de-France

-
Par , France Bleu Nord

Les Hauts-de-France ont franchi le cap des trois millions de doses de vaccin administrées contre le Covid-19. Parmi eux, un habitant sur deux a reçu au moins une première injection. Et le rythme doit encore s'accélérer avec d'importantes livraisons au mois de juin.

Le centre de vaccination du Zenith de Lille est l'un des gros vaccinodromes de la région.
Le centre de vaccination du Zenith de Lille est l'un des gros vaccinodromes de la région. © Radio France - FRANCOIS CORTADE

C'est une nouvelle étape dans la campagne de vaccination dans les Hauts-de-France. La région dépasse le cap des trois millions d'injections réalisées depuis le début de la campagne. Sur ces trois millions de doses, il y a eu 2 210 000 premières injections, ce qui veut dire que 48% de la population adulte a reçu une première dose. Ils sont par ailleurs 920 000 à avoir reçu les deux doses de vaccins, et sont donc pleinement vaccinés. Cela représente un adulte sur cinq. 

C'est chez les personnes âgées que la couverture vaccinale est la plus importante. 73% des personnes de 80 ans et plus ont reçu au moins une dose, et ce chiffre monte même à 87% pour la tranche d'âge des 75-80 ans. 

La campagne va encore s'intensifier

Aujourd'hui, on vaccine autant dans les Hauts-de-France que dans les autres régions françaises, proportionnellement à la population. Et la campagne va continuer à s'intensifier, avec notamment la livraison de près de deux millions de doses de vaccins Pfizer et Moderna dans les centres de la région. C'est le double des volumes du mois de mai. 

Sans oublier les doses qui seront aussi livrées aux professionnels de santé de ville, comme les médecins libéraux ou les pharmaciens. Le sérum de Moderna peut désormais être administré en ville. La vaccination devrait aussi s'accélérer avec l'ouverture à tous les majeurs prévus au 31 mai. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess