Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Un cabinet d'urgence dentaire cartonne à Limoges !

lundi 29 janvier 2018 à 4:59 Par Thomas Larabi, France Bleu Limousin

Pas toujours facile de trouver rapidement un dentiste quand on souffre le martyre. C'est pour palier ce manque que l'association ASUDE 87 a monté un centre à Limoges il y a deux mois. L'objectif : être complémentaire des dentistes et traiter les petites urgence douloureuses.

Le cabinet a pour le moment deux praticiens pour un seul siège
Le cabinet a pour le moment deux praticiens pour un seul siège © Radio France - Thomas Larabi

Limoges, France

"Ma dentiste ne pouvait pas me prendre avant 1 mois" explique Béatrice, fraîchement soignée d'une vilaine carie. C'est sa dentiste qui l'a envoyé dans ce centre dentaire d'urgence monté il y a deux mois par l'association ASUDE 87.

Une association montée par Nicolas Moyrand, retraité de l'aviation, après un testing auprès des praticiens du 87 ayant révélé des temps d'attente bien trop longs quand on souffre d'une rage de dents.

Plus de cinq cents  rendez-vous en deux mois

Un praticien retraité et un second en transition se relaient pour recevoir les patients. Et c'est un succès : plus de 500 rendez-vous en deux mois, et un gros coup de feu pendant les fêtes : "des gens sont venus de la Souterraine, de Bellac et de Brive, c'était la folie" se souvient Jacky, bénévole trésorier de l'association. 

Un centre qui se veut complémentaire selon le docteur Simon qui y officie : "Ces petites urgences, ce n'est pas ça qui fait tourner un cabinet dentaire, et ça leur prend beaucoup de temps". 

Pas remboursé par la sécu

Revers de la médaille : ces interventions, facturées entre 25 et 45 euros, ne sont pas remboursées par la sécurité sociale. Quand on a de mauvaises dents, mieux vaut avoir une bonne mutuelle.