Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Santé – Sciences DOSSIER : La santé : un enjeu électoral 2017

Un "café des aidants" ouvert dans le Var pour ceux qui s'occupent de leur proche malade

dimanche 19 février 2017 à 11:39 Par Claire Bargelès et Sophie Glotin, France Bleu Provence

Tous les mois à l'hôpital du Luc en Provence, les "aidants", ceux qui s'occupent au quotidien d'un proche malade ou handicapé, vont pouvoir se retrouver pour partager leur expérience et échanger avec des professionnels.

Les "aidants" sont environ huit millions en France (photo d'illustration).
Les "aidants" sont environ huit millions en France (photo d'illustration). © Maxppp -

Le Luc, France

Un café mensuel pour souffler quelques heures et pouvoir se confier. Car être "aidant" est souvent une expérience difficile. Martine, retraitée au Luc en Provence, s'occupe de son mari atteint d'Alzheimer. Une tâche très prenante : "je ne peux pas m'absenter trop longtemps" reconnaît-t-elle, "et quand je suis à la maison, je dois toujours être vigilante." La retraitée avoue qu'elle craque parfois, et c'est justement pour éviter la fatigue que le "café des aidants" a été créé.

Un rendez-vous de deux heures dans la bibliothèque de l'hôpital départemental du Luc en Provence pour permettre aux aidants de sortir de leur quotidien et d'échanger avec des professionnels, comme des psychologues. "L'objectif c'est de rompre l'isolement, on peut être aidant, mais on peut faire d'autres choses à côté" explique Frédéric Gastout de la direction de la solidarité au Conseil départemental.

Un soutien des "aidants" inscrit dans la loi

Un moment de répit primordial pour les aidants, donc, et inscrit dans la loi sur l’adaptation de la société au vieillissement de décembre 2015. La loi qui a aussi créé les "congés de proche aidant'' avec en particulier la possibilité de les fractionner et de les transformer en travail à temps partiel.

S'il y a huit millions d'"aidants" en France, impossible d'avoir un chiffre pour le Var. Mais il s'agit de milliers de personnes puisque 60% de la population varoise a plus de 60 ans, et que 65% des bénéficiaires de l'Allocation Personnalisée à l'Autonomie (APA) vivent à domicile.

En plus de ce "café des aidants", le Conseil départemental du Var va ouvrir en fin d'année neuf places en hospitalisation de jour pour permettre aux "aidants" de souffler sur une journée entière.

  - Aucun(e)

Durant toute la durée des campagnes pour l’élection présidentielle et les législatives, France Bleu a choisi de ne pas relayer de sondage sur son site internet. Fidèle à son image de proximité, France Bleu donne la parole au plus grand nombre au travers des reportages réalisés sur le terrain par les rédactions des 44 locales du réseau France Bleu.