Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Drôme Ardèche : un centre de santé ouvrira en 2020 à Saint-Rambert-d'Albon

mardi 5 juin 2018 à 3:29 Par Elodie Vergelati, France Bleu Drôme Ardèche

Un centre de santé doit ouvrir en 2020 à Saint-Rambert-d'Albon (Drôme). Il sera piloté par l'intercommunalité Porte de DrômArdèche, une première dans la région. Objectif : recruter quatre médecins salariés pour lutter contre la désertification médicale.

L'intercommunalité Porte de DrômArdèche veut attirer 4 médecins généralistes dans le futur centre de santé de Saint Rambert d'Albon.
L'intercommunalité Porte de DrômArdèche veut attirer 4 médecins généralistes dans le futur centre de santé de Saint Rambert d'Albon. © Radio France - Élodie Vergelati

Saint-Rambert-d'Albon, France

Un centre de santé de 450 mètres carré ouvrira à Saint-Rambert-d'Albon (Drôme) en 2020. La communauté de communes Porte de DrômArdèche l'a annoncé officiellement ce lundi.  La particularité de ce centre de santé, c'est qu'il sera géré par l'intercommunalité, une première dans la région. L'objectif, c'est de lutter contre la désertification médicale qui menace le nord de la Drôme et de l'Ardèche.

Attirer des jeunes médecins

Parce que dans 10 ans, il va manquer des médecins sur ce territoire. 70% des généralistes y ont plus de 55 ans. On y compte déjà 20% de médecins en moins par habitant que dans le reste de la Drôme, ou dans la région, d'après une étude de l'Agence Régionale de Santé, commandée par l'intercommunalité Porte de DrômArdèche. 

"Les jeunes médecins veulent exercer différemment" - Pierre Jouvet

Idéalement, l'intercommunalité veut recruter quatre médecins généralistes dans ce centre de santé. C'est elle qui les paiera. Ce statut de médecin salarié et non pas de médecin libéral correspond aux attentes de la nouvelle génération, analyse Pierre Jouvet, le président de l'intercommunalité Porte de DrômArdèche. "Les jeunes médecins aspirent à autre chose, ils veulent exercer différemment, ne pas passer 80 heures par semaine dans leur cabinet comme leurs prédécesseurs", explique-t-il. 

À ses yeux, le statut de médecin salarié offre cet équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Au sein du futur centre de santé de Saint-Rambert-d'Albon, le praticien pourra se concentrer sur ses patients, il ne perdra pas de temps avec la paperasse puisqu'il disposera d'un secrétariat. Enfin, il aura droit à des vacances comme tout salarié. 

Un centre de santé à 1,5 million d'euros

Reste à trouver les perles rares. L'intercommunalité multiplie les rencontres, comme au congrès national des internes de médecine générale, en janvier dernier. Ce qu'il faut trouver aussi, c'est de l'argent... La construction du centre de santé va coûter 1,5 d'euros, la moitié pourrait être financée par des subventions.