Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : 2020-2021 : 12 mois avec le coronavirus qui ont changé nos vies

Un centre de vaccination pour quatre jours et 4.000 doses à Questembert

-
Par , France Bleu Armorique

Il y a un mois, le secteur de Questembert était l'un des plus touchés en Bretagne par l’épidémie de coronavirus, avec un taux d’incidence autour de 200 cas pour 100.000 habitants. Pour juguler la diffusion de variants, un centre de vaccination est ouvert pour quatre jours à Questembert.

Les pompiers du Morbihan mobilisés pour quatre jours de vaccination à Questembert
Les pompiers du Morbihan mobilisés pour quatre jours de vaccination à Questembert © Radio France - Eric Bouvet

Un centre, dit éphémère, a ouvert ce mercredi matin à Questembert, au complexe sportif des Buttes, pour vacciner 4.000 personnes en  quatre jours. L'objectif est de faire face à l’évolution défavorable des indicateurs sur le secteur, puisque l’ARS (Agence Régionale de Santé) Bretagne y enregistre depuis près de deux mois, des taux d’incidence très supérieurs à ceux du département et de la région.

C’est encore le cas ces derniers jours, puisque, même s’il est bas (autour de 50 cas pour 100.000 habitants), le taux d’incidence autour de Questembert est deux fois plus élevé que celui du Morbihan.

4.000 doses pour stopper la diffusion des variants indien et brésilien

L’objectif est donc de juguler cette diffusion, diffuse, du virus, notamment des variants brésilien et sud-africain, qui ont été détectés lors des campagnes de dépistage organisées sur le territoire.

4.000 doses de Pfizer seront donc utilisées durant ces quatre jours de vaccination. Une cinquantaine de personnes sont mobilisées, des personnels de Questembert et de la communauté de communes, mais aussi du Centre Hospitalier de Vannes, de la Croix-Rouge et du Service départemental d'incendie et de secours.

C'est le vaccin Pfizer qui est administré à Questembert, à raison de 4.000 doses en quatre jours
C'est le vaccin Pfizer qui est administré à Questembert, à raison de 4.000 doses en quatre jours © Radio France - Eric Bouvet

La prise de rendez-vous reste obligatoire et se fait via Doctolib.

Le centre est ouvert jusqu’à samedi de 9h30 à 20h, au complexe sportif des Buttes.

Écoutez le reportage à Questembert

Choix de la station

À venir dansDanssecondess