Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : un cluster au sein de l'école maternelle Simone Veil d'Avignon

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Vaucluse

Sept personnes ont été testées positives au Covid-19 à la maternelle Simone Veil d'Avignon parmi le personnel enseignant et les ATSEM. Les parents ne comprennent pas pourquoi l'école reste ouverte et accueille encore leurs enfants.

Sept cas de COVId au total détectés à la maternelle Simone Veil d'Avignon
Sept cas de COVId au total détectés à la maternelle Simone Veil d'Avignon - Mathilde M

Un nouveau cluster a été identifié dans le Vaucluse au sein de l'école maternelle Simone Veil à Avignon. Les quatre ATSEM et trois enseignantes ont été testées positives au Covid-19 durant le week-end des 9 et 10 janvier. Pour autant l'école n'a pas été fermée. L'Éducation nationale en lien avec l'ARS n'a pas jugée utile la fermeture du site. Le directeur départemental de l'Éducation nationale rappelle que dans la mesure du possible il évite de fermer les écoles et cherche des solutions de remplacement.

La mairie assure de son côté que les locaux ont été désinfectés, comme c'est le cas chaque jour dans toutes les écoles. Le protocole serait même renforcé quand il y a des cas attestés de Covid. Des remplaçants ont pu assurer les cours et des ATSEM de l’extérieur sont venues en renfort. 

Pourtant les parents ne se sentent pas rassurés. Ils dénoncent une gestion trop laxiste de la situation. Ils ont l'impression qu'elle n'est pas contrôlée. Certains parents ont enlevé leurs enfants de l'école par précaution. Ils pointent du doigt le fait que la cantine est partagée avec l'école élémentaire et le collège Viala. Des fratries sont en plus dispersées sur les trois sites éducatifs, ce qui augmentent les risques de contamination entre la maternelle, le primaire et le collège.    

Choix de la station

À venir dansDanssecondess